Jean-Claude Juncker

22 février 2021 07:00; Act: 22.02.2021 09:40 Print

«J'ai passé trop de temps en politique»

LUXEMBOURG – Jean-Claude Juncker, ancien Premier ministre et président de la Commission européenne, s’est confié à «L’essentiel» sans langue de bois.

storybild

Jean-Claude Juncker dans les bureaux de «L'essentiel» en compagnie d'Emmanuel Fleig, directeur de «L'essentiel», à droite, et de Saïd Kerrou, rédacteur en chef, à gauche.

Sur ce sujet
Une faute?

En tournée dans tous les médias du Luxembourg, Jean-Claude Juncker s’est livré au micro de L’essentiel Radio. Président de la Commission européenne de 2014 à 2019, envisage-t-il désormais un retour sur la scène politique nationale? «La jeune génération me pose souvent la question et c’est très gentil», se félicite celui qui a été Premier ministre, de 1995 à 2013.

«J’ai donné presque tout mon lait et je ne saurais plus revenir en politique, parce que j’y ai passé beaucoup de temps et parfois, j’ai pensé y avoir passé trop de temps. Je m’intéresse toujours à la politique, la rage et l’enthousiasme me submergent de temps à autre, mais je la ferme. Il y a ceux qui me demandent avis et conseils, «privatissimo». Je leur prodigue les conseils que je peux leur donner, mais je ne donne pas d’avis et de conseils non sollicités».

«Face à la crise, notre gouvernement essaie de bien faire»

Le parti de Jean-Claude Juncker, le CSV, réussira-t-il à revenir aux affaires sans son chef de fil «historique»? «On a toujours critiqué mon parti», concède-t-il, «en disant que c’est un parti qui n’existe qu’à travers et par Juncker. Ce qui n’était jamais vrai. Maintenant, on dit que le parti n’a plus de tête, ni de dirigeant en chef… Non, le parti, vu la faiblesse de ses concurrents, trouvera les moyens qui nous permettront de rester le premier parti du pays. Ce qui ne sert pas à grand-chose, car lors des deux dernières élections, nous étions le premier parti et de loin, mais les autres ont décidé de nous retenir prisonniers sur les bancs de l’opposition. C’est un peu triste, mais c’est comme ça».

Face à la crise du Covid-19, Jean-Claude Juncker «n’a pas l’arrogance de commenter l’action du gouvernement luxembourgeois». «Je ne critique jamais mes prédécesseurs et mes successeurs», ajoute-t-il, «Il essaie de répondre présent et il fait des erreurs d’appréciation, mais en cela, il ressemble aux gouvernements des pays voisins. Dans le feu et dans l’action, il essaie de bien faire».

Vers une Union européenne fiscale ?

Après LuxLeaks en 2014, le Luxembourg a encore été pointé du doigt début février 2021. L'enquête «OpenLux», menée par 17 médias, s'est présentée comme une «radiographie d'un paradis fiscal». «C’est un peu de notre faute», a avoué l’ancien Premier ministre sur les ondes de L’essentiel Radio. «Et de notre responsabilité. J’ai été ministre des Finances et tous ceux qui étaient avec moi dans le bateau gouvernemental savent, précisément et exactement, que je me suis toujours inscrit contre cette facilité que les banquiers luxembourgeois pensent pouvoir mettre en application. S’enrichir sur le dos et dans le dos des pays voisins, ça n’a jamais été ma tasse de café».

«Quand je suis arrivé à Bruxelles après avoir avancé la fin du secret bancaire au Luxembourg, sans savoir que je deviendrais président de la Commission», souligne-t-il, «et après avoir plaidé au Parlement européen, dans mes différents discours, l’idée d’harmoniser la fiscalité des entreprises, j’ai lancé, avec le commissaire français, Pierre Moscovici, 24 directives en matière d’harmonisation fiscale. Oui je crois que nous devons imposer des minima fiscaux aux géants de l’Internet. Nous devons nous mettre d’accord sur l’assiette commune régissant l’imposition des sociétés. Oui, oui, je crois que tout cela doit être fait».

Monica Semedo ne doit pas être traînée dans la boue

Que pense Jean-Claude Juncker de l’affaire Monica Semedo, députée européenne luxembourgeoise suspendue de ses fonctions dix jours pour harcèlement moral? «Je n’ai pas trop compris», reconnaît l’ancien président de la Commission. «Je la connais bien et je l’ai connue, enfant, parce qu’elle avait chanté pour le 75e anniversaire de mon beau-père, qui aimait bien cette jeune enfant, outrageusement douée pour la chanson».

«Je ne sais pas ce qu’on lui reproche», poursuit Jean-Claude Juncker,« car, à ce qu’il paraît, les travaux la concernant au Parlement européen sont restés secrets, donc je ne peux pas me prononcer sur le fond des choses. Mais je voudrais tout de même nous recommander en tant que collectivité nationale, de ne pas marcher sur quelqu'un qui est dans la boue. Elle ne mérite pas d’être traitée comme ça et je n’apprécie pas du tout les remarques racistes qui la frappent. C’est nul».

(Frédéric Lambert / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • candide le 22.02.2021 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Alors pourquoi avoir été président de la commission européenne après les élections de 2013 ?

  • Mais merde alors le 22.02.2021 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop de temps dans les bars.... ca aussi.Pas le genre de personne â sucer des glaçons....

  • Jedi le 22.02.2021 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ... et à picoler mais surtout à mettre des peuples dans la misère. Aucune amélioration de l'Europe ces 50 dernières années. Le taux de pauvreté ne sert de s'accroître. Du vent, du balai.

Les derniers commentaires

  • spe le 23.02.2021 00:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du coup on change d’heure ou pas en mars ?

  • le canard enchaîné le 22.02.2021 23:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Président du club des millions de chômeurs européens .... Y compris fonctionnaires C ..E ... qui bossent durement......

  • Gin tonic le 22.02.2021 22:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il s'est confié sans langue de bois... J'espere aussi sans gueule de bois !

  • Faut-il le croire? le 22.02.2021 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    En faisant une recherche sur google: "L'AFFAIRE JUNCKER", vous découvrirez un vidéo du juge d'instruction du nom de Frank Coustet qui se bat depuis 2009 pour qu'on parle de cette affaire gravissime qui porte sur un vol d'au moins 120 millions d'euros qui a déjà entrainé 2 morts et plusieurs accidents extrêmement suspects. D'autres personnalités du pays seraient concernées...

  • Gonzzo001 le 22.02.2021 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop de temps c'est certain surtout pour en faire si peu…