Félix Braz

09 juillet 2020 22:35; Act: 10.07.2020 09:49 Print

«Je suis à nouveau chez moi, Félix est de retour!»

LUXEMBOURG - L'ancien vice-Premier ministre et ministre de la Justice, Félix Braz, a fait sa première réapparition depuis son malaise cardiaque en août 2019.

Sur ce sujet
Une faute?

Le parti des Verts luxembourgeois a eu une belle surprise ce jeudi soir lors de son premier congrès numérique. L'ex-ministre Félix Braz, qui a été victime d'un malaise cardiaque à l'été 2019, leur a donné des nouvelles rassurantes en vidéo.

«Je suis à nouveau chez moi. Félix est de retour!» a déclaré l'ex-ministre de la Justice. «Je suis resté pendant huit mois à l'hôpital après une crise cardiaque, et je suis à la maison depuis environ trois mois. Je suis très content d'être revenu et je me réjouis de participer au prochain congrès du parti et peut-être même d'y tenir un discours! Ce que j'avais fait avec beaucoup de plaisir à chaque congrès finalement...». Avec un petit sourire en coin, il annonce pouvoir marcher seul, sans déambulateur.

Pour rappel, Félix Braz, 54 ans, avait été victime d'un infarctus le 22 août dernier. Pris en charge à l'hôpital en soins intensifs, son état était jugé grave et avait provoqué son remplacement au sein du gouvernement luxembourgeois. François Bausch lui a d'ailleurs succédé au poste de vice-Premier ministre et Sam Tanson à la tête du ministère de la justice.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Georges le 10.07.2020 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bon rétablissement pour ce grand Monsieur

  • malade chronique en invalidité à vie le 10.07.2020 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    moi après 6 mois de chimiothérapie, j'ai perdu mon travail, pension d'invalidité avec le minimum pour vivre. alors lui avec 1 an de congé de maladie, il devrait aussi être envoyé en pension, fini la salaire de ministre de 20.000 E net plus tous les suppléments.

  • Gérard le 10.07.2020 07:11 Report dénoncer ce commentaire

    Quel battant ! Respect ! Vous donnez de l'espoir aux autres ! Une bonne nouvelle ! Courage, Monsieur Braz !

Les derniers commentaires

  • prune53 le 10.07.2020 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon rétablissement Monsieur Braz !

  • Joe le 10.07.2020 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui a dit que l'infirmier que vous citez est du CHL ?

  • Non ze n'ai pas sanzé... le 10.07.2020 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Une question tout à fait légitime: j'ai un copain qui est resté à l'hôpital suite à une crise cardiaque et gardé dans un coma artificiel durant quelques semaines.Ce n'est plus le même question mémoire etc...Est-ce que à ce niveau de pouvoir tout est fait pour que la personne qui en a la responsabilité, soit apte à la prendre sereinement et physiquement?

    • patachou le 10.07.2020 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      vous êtes quand même conscient que Mr Braz a été remplacé à son poste de ministre? votre question ne se pose donc pas

  • pas juriste le 10.07.2020 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur, BRAZ, si vous tenez à la protection de vos données pers. portez plainte contre votre infirmier H.Z . inadmissiblement bavard au CHL ! il doit être viré, secret médical... bafoué dans la presse

    • Juriste le 10.07.2020 15:29 Report dénoncer ce commentaire

      de quel secrets parlez-vous si les faits sont connus publiquement depuis le début?

    • Unicorn le 11.07.2020 01:03 Report dénoncer ce commentaire

      pas juge non plus, abstenez-vous de réclamer des sanctions, vous n'avez pas d'intérêts à agir, juridiquement.

  • malade chronique en invalidité à vie le 10.07.2020 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    moi après 6 mois de chimiothérapie, j'ai perdu mon travail, pension d'invalidité avec le minimum pour vivre. alors lui avec 1 an de congé de maladie, il devrait aussi être envoyé en pension, fini la salaire de ministre de 20.000 E net plus tous les suppléments.