Réunion ministérielle

14 septembre 2018 16:38; Act: 15.09.2018 19:54 Print

Le «merde alors» lancé par Asselborn à Salvini

LUXEMBOURG – Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a explosé ce vendredi, lors d'une réunion européenne interministérielle, à Vienne.

storybild

L'ambiance était loin d'être au beau fixe, ce vendredi, entre les deux ministres. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet

Certaines réunions des ministres de l'Union européenne s'avèrent être très animées. C'était notamment le cas lors du sommet Union africaine-UE, à Vienne, ce vendredi, auquel ont assisté le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, et son homologue italien, Matteo Salvini. Ce dernier n'était manifestement pas d'humeur à parler favorablement du Luxembourg et encore moins de ses banques qui, selon lui, géreraient plusieurs millions d'euros détournés par son prédécesseur, Umberto Bossi. Sur ce, Jean Asselborn aurait littéralement explosé, claquant son casque sur le pupitre en s'écriant «Merde alors!».

La colère n'aurait toutefois pas été déclenchée par les millions en question mais par les différents points de vue sur la politique migratoire. Jean Asselborn se prononce en faveur de l'immigration compte tenu du vieillissement de la population européenne, tandis que Matteo Salvini, dirigeant du parti populiste de droite Lega Nord, voit les choses d'un tout autre œil, préférant œuvrer pour «que la jeunesse italienne et européenne mette davantage d'enfants au monde, parce qu'il ne veut pas de nouveaux esclaves». Pour couronner le tout, il a ajouté: «Vous avez peut-être besoin d'une nouvelle migration au Luxembourg. En Italie, je préfère aider les Italiens à faire des enfants».

«L'Italie est incapable de s'occuper de ses enfants»

Jean Asselborn l'a interrompu, avançant l'argument qu'au cours des dernières années, de nombreux migrants italiens étaient venus au Luxembourg parce que l'Italie «était incapable de s'occuper de ses enfants». Le ministre luxembourgeois s'est ensuite levé avant de quitter la pièce et n'est pas revenu pour la photo de groupe officielle finale. Plus tard, Matteo Salvini a partagé un extrait de l'échauffourée sur son compte Facebook.

Le différend est bien plus qu'un désaccord personnel. Il reflète les différentes manières dont la migration est abordée dans les différents pays de l'UE. Selon divers médias, Matteo Salvini se serait également plaint d'un manque de solidarité entre États membres. Des «États tiers» auraient ainsi répondu à ses demandes d'aide à une embarcation de réfugiés, alors que Malte n'aurait même jamais répondu.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Luc le 14.09.2018 19:23 Report dénoncer ce commentaire

    Quand est-il des refugiés économiques? Le Luxembourg a accueilli les dernières cent années, des italiens, des portugais, et plein d'autres nationalités, et tous ont contribué à la richesse culturelle du pays et à sa prospérité. Mais, en suivant la logique à la "Salvini" il faudrait les renvoyer dans leurs pays respectifs car toutes ces personnes ne risquent pas leur vie dans leur pays d'origine! Si les réfugiés partent de leur pays pour avoir des meilleures perspectives pour eux et leurs enfants c'est normal. Il y en des millions de citoyens européens qui ont fait pareil.

  • Luxembourg le 14.09.2018 19:42 Report dénoncer ce commentaire

    Jean Asselborn est un homme honnête qui a des valeurs, même si on n’est pas toujours d’accord sur tout avec lui.

  • Perso moi aussi le 15.09.2018 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Perso moi aussi je perdrais mes nerfs en face de Salvini qui ne fait rien à part brasser du vent et bloquer un bateau en mer de temps en temps pour faire croire qu'il travaille. Encore une fois la Russie doit être contente mais l'Europe n'a gagné aucune solution à la migration avec lui.

Les derniers commentaires

  • Voilà le 17.09.2018 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D’où tenez-vous ces chiffres ?

  • moi le 16.09.2018 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les italiens qui ont immigrés ont créé leur famille à luxembourg....ce qui sont restés n'ont pas vécu avec l'argent du luxembourg mais ont travaillés en Italie ...personnellement je respecte tout le monde c'est pour cela que je suis contre cette immigration abusive elle n'apporte rien de bon et surtout à ces pauvres personnes qui donnent tout ce qu'ils ont pour monter dans ces maudits bateaux pour se retrouver ensuite avec rien et exploités!

  • antonino adrano le 16.09.2018 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toi tu es un bon.. tu viens ..

  • antonino adrano le 16.09.2018 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

  • ..!!.. le 16.09.2018 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Allez Jean, l'année prochaine tu sera le nouveau président de la Commission!