Luxembourg/Moyen-Orient

09 septembre 2019 18:03; Act: 10.09.2019 09:41 Print

Jean Asselborn ira en Palestine et en Jordanie

LUXEMBOURG - Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, se rendra en Palestine et en Jordanie, mercredi et jeudi.

storybild

Jean Asselborn ne rencontrera pas les autorités israéliennes. (photo: AFP/Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, effectuera une visite de travail symbolique en Palestine, à Ramallah, demain, avant de rejoindre Amman, en Jordanie, jeudi. Un déplacement qui intervient dans un contexte particulier, six semaines après sa prise de position suite aux démolitions d'habitations palestiniennes par Israël, à Jérusalem-Est.

Le ministre avait alors appelé l'État juif à «cesser sa politique de colonisation». Pour lui, ces destructions à Jérusalem-Est «portent directement atteinte à la solution à deux États et à une paix juste et durable», car elles interviennent « pour la première fois dans des zones relevant de la compétence de l'Autorité palestinienne», avait-il déclaré en juillet.

À noter que Jean Asselborn ne rencontrera pas les autorités israéliennes, indisponibles pour cause d'élections. Ces entretiens seront reportés «à la prochaine visite», précise le communiqué du ministère. En revanche, une entrevue avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a bien été programmée pour demain.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • louis le 09.09.2019 19:36 Report dénoncer ce commentaire

    Va t'il contrôler ou vont les subventions octroyées par les pays occidentaux. Rien qu'à voir le Palais mégalomaniaque du "président" palos !!!

  • Angelo51 le 09.09.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les autorités israéliennes sont indisponibles quand il s’agit de recevoir des mele-tout UE qui viennent pour encenser les Palestiniens. Allez un petit Tour de Palestine à vélo?

  • Malou le 09.09.2019 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Regardez une carte de la Palestine depuis 1947 au lieu de faire une blague pas drôle et plus que douteuse

Les derniers commentaires

  • François85 le 10.09.2019 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    Oser cette prise de parole dans le contexte actuel fait de vous un grand homme monsieur le ministre. Bravo !

  • Jerusalem le 10.09.2019 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    Capitale entière et indivisible d'Israel

  • Resident Lux le 10.09.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour cette prise de position qui devrait être mondiale. Les colonies israéliennes sont contraires au droit international.

    • Quel droit? le 10.09.2019 11:07 Report dénoncer ce commentaire

      Un état de Palestine souverain n'existant pas, il n'y a pas de contradictions avec le droit. Ce sont juste des pays étranger qui prennent des positions différentes (Asselborn n'a pas la même position que Trump par exemple) Après j'en conviens l'expension d'Israel ne facilite pas une possible paix dans la région

    • Henck le 10.09.2019 12:21 Report dénoncer ce commentaire

      Pas souverain ? Lol il y a des élections politique, un représentant national etc etc A qui voulez vous faire gober cela ?

  • Simple le 10.09.2019 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pour avoir la paix, tous les pays alentour (et pas uniquement la Jordanie et l'Egypte qui l'ont déjà fait) doivent reconnaitre le droit à Israel d'exister. Une fois fait, un état palestinien pourra être envisagé et les frontières de l'état d'Israel fixées de manière innamovible

  • Normal le 10.09.2019 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    La politique de colonisation doit s'arrêter, en effet! Mais, inutile de croire que cela amènera une paix durable. 10 millions de réfugiés. Réfugiés de père en fils. L'Europe donne mais ne vérifie pas où l'argent va. Alors oui, une visite de travail symbolique va certainement changer l'Histoire!