Ancien membre du CIO

23 avril 2019 12:34; Act: 23.04.2019 16:52 Print

«Jean était très respecté dans le milieu du sport»

LUXEMBOURG - Marc Theisen, ancien président du Comité olympique et sportif luxembourgeois, évoque le rôle que le Grand-Duc Jean a joué au sein du Comité international olympique.

storybild

«La voix du Grand-Duc Jean comptait beaucoup dans le milieu du sport», a réagi Marc Theisen, ex-président du Comité olympique et sportif luxembourgeois (COSL), que l'on voit ici aux côtés de l'ancien chef de l'État. (photo: Marc Theisen)

Sur ce sujet
Une faute?

Président du Comité olympique et sportif luxembourgeois (COSL) de 1999 à 2012, après avoir été un de ses membres pendant une dizaine d'années, Marc Theisen a côtoyé à de nombreuses reprises le Grand-Duc Jean. L'ancien chef de l'État a toujours voué une véritable passion pour le sport. Membre du Comité international olympique (CIO) pendant plus d'un demi-siècle (1946-1998) et doyen honoraire depuis son départ, le Grand-Duc Jean a joué un rôle important au sein de l'instance internationale.

«J'ai très souvent croisé le Grand-Duc Jean, que ce soit lors de Jeux olympiques, lors de réceptions au palais grand-ducal ou encore à l'occasion de la remise des trophées de meilleur sportif luxembourgeois à Mondorf-les-Bains, indique Marc Theisen, joint par L'essentiel. Il s'intéressait à tous les sports et suivait de près les athlètes luxembourgeois. Il était très bien informé et se montrait préoccupé par le dopage, les questions d'éthique et de corruption».

«Il s'intéressait vraiment aux athlètes»

L'ex-président du COSL est bien placé pour savoir quelle empreinte le Grand-Duc a laissée dans le milieu du sport: «Quand je rencontrais Thomas Bach (NDLR: actuel président du CIO) ou son prédécesseur Jacques Rogge, ils me posaient toujours des questions sur la santé du Grand-Duc. L'avis de Jean était respecté et estimé dans le milieu du sport. Il a prononcé plusieurs discours remarquables, qui ont marqué les esprits. Il était vraiment actif et impliqué».

Norbert Haupert, président du COSL entre 1989 et 1999 et ancien athlète de haut niveau (NDLR: il a participé aux JO de Rome sur 800 m, en 1960), a lui aussi bien connu le Grand-Duc Jean. Chef de mission lors des JO d'été de Séoul (1988) et d'Atlanta (1996), il se souvient avec émotion des visites que l'ancien membre du CIO effectuait au village olympique: «Il s'intéressait vraiment aux athlètes et se laissait facilement aborder».

Norbert Haupert se rappelle en particulier les quelques jours qu'il a passés en compagnie de Jean, trois mois avant les Jeux de Séoul: «Son chef de cabinet m'a demandé d'aller en Corée du Sud pour inspecter les installations en sa compagnie. J'ai appris à le connaître à cette occasion. Nous avions une réunion quotidienne ensemble. Cela a vraiment été des moments très agréables».

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.