Politicien luxembourgeois

31 octobre 2019 17:16; Act: 31.10.2019 21:01 Print

Juncker opéré, un casse-​​tête pour la justice

LUXEMBOURG - L'opération de Jean-Claude Juncker, prévue le 11 novembre prochain, va contraindre la justice à reporter un procès pour lequel il est appelé comme témoin.

storybild

L'un des accusés, Marco Mille, chef du SERL de 2003 à 2010, accuse Jean-Claude Juncker d'avoir autorisé des écoutes illégales, ce que l'ancien Premier ministre a nié en 2013. (photo: AFP/Kenzo Tribouillard)

Sur ce sujet
Une faute?

L'opération de Jean-Claude Juncker prévue le 11 novembre pour un «anévrisme aortique» va contraindre la justice du Luxembourg à reporter un procès pour lequel il est appelé comme témoin, a appris l'AFP jeudi de source judiciaire. Le procès pour écoutes illégales de trois anciens agents du Service de Renseignement de l’État Luxembourgeois (SREL) devait débuter le 19 novembre, avec douze audiences étalées jusqu'au 6 décembre 2019, a indiqué le parquet de Luxembourg. «Le parquet est en train de contacter les différentes parties pour leur proposer un report du procès, tout en espérant qu'il pourra néanmoins encore commencer cette année-ci», a confié une source judiciaire à l'AFP.

Les trois anciens agents sont accusés d'avoir participé à des écoutes illégales en 2007 et d'avoir participé au détournement d'un CD crypté contenant l'enregistrement d'une conversation entre le Grand-Duc Henri et Jean-Claude Juncker, sur une série d'attentats qui ont fait cinq blessés dans les années 1980 au Grand Duché. Deux anciens gendarmes luxembourgeois accusés d'avoir participé à ces attentats sont en jugement. Au travers de sa fonction de Premier ministre du Luxembourg, de 1995 à 2013, Jean-Claude Juncker était à l'époque responsable du SREL. L'un des accusés, Marco Mille, chef du SREL, de 2003 à 2010, accuse Jean-Claude Juncker d'avoir autorisé ces écoutes illégales, ce que l'ancien Premier ministre a nié en 2013, devant la commission d'enquête sur les dysfonctionnements du service.

L'affaire a provoqué des élections anticipées au Grand Duché en 2013 et fait perdre le pouvoir au CSV, le parti de Jean-Claude Juncker. L'ancien Premier ministre a été élu un an plus tard à la présidence de la Commission européenne. Le procès était initialement prévu pour novembre 2017, mais il avait été ajourné en raison de l'indisponibilité de Jean-Claude Juncker.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Codardo Vile le 31.10.2019 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    bon, s'il a un certificat médical il est excusé

  • Mimivergetures le 31.10.2019 19:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne opération à lui...

  • Bon sens le 31.10.2019 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce procès après tant d’années pourra bien attendre non?

Les derniers commentaires

  • censuré le 02.11.2019 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout nos voeux de rétablissement, la justice peut attendre. il y a d'autres problèmes plus urgents à résoudre non?

  • wullmaus le 02.11.2019 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne récupération. Revenez nous vite,en pleine santé.:-):-)

  • ghi le 01.11.2019 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous mes vœux de prompt rétablissement Mr Juncker

  • Palamunitan le 01.11.2019 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors cassez vous la tete - et laissez Mr Juncker tranquille.

  • Je Lesais le 01.11.2019 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Juncker est courageux. Il dira la vérité. Qu‘est ce qu‘il a à perdre. C‘est un homme droit pas comme ces trois “espions“ dont l‘un ou l‘autre n‘a pas encore compris qu‘il valait mieux marcher droit !.... un vilaine image de notre beau pays