Au Luxembourg

16 août 2019 11:21; Act: 16.08.2019 11:30 Print

L'ADEM en retard pour certaines indemnités

LUXEMBOURG - En fonction de la date à laquelle la procédure a été enclenchée, il peut y avoir du retard dans le paiement des indemnités compensatoires par l'ADEM.

storybild

Le calcul du montant de l'indemnité compensatoire versée par l'ADEM peut prendre plusieurs mois. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Lorsqu'un salarié est reclassé en interne dans une entreprise, il perçoit des indemnités compensatoires de la part de l'ADEM. Or certains salariés peuvent constater un retard de paiement de ces indemnités. Il existe deux procédures de paiement: il y a d'une part, le paiement d'indemnité compensatoire dans les dossiers de reclassement, dont la procédure a été enclenchée avant le 1er janvier 2016 et pour lesquels il n'y a pas de retard; et d'autre part, les dossiers ouverts après le 1er janvier 2016, date de la nouvelle loi.

«La mise en place du nouveau système de paiement de l'indemnité compensatoire engendre des décalages, notamment au début de l'indemnisation. Ces décalages sont dus aux nombreux délais légaux et aux différents acteurs qui interviennent dans le processus», explique Dan Kersch (LSAP), le ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, en réponse à une question du député Mars Di Bartolomeo (LSAP). Ce système engendre un délai de paiement qui peut varier entre deux et trois mois, quand le dossier est complet.

Des avances mensuelles versées par l'ADEM

«Consciente des conséquences de ces retards pour les bénéficiaires, l’ADEM a mis en place un système d’avances mensuelles depuis mars 2017», ajoute le ministre. Le paiement de ces avances permet aux bénéficiaires de percevoir une avance sur le montant qui leur est dû pour les premiers mois. Cela jusqu'à ce que le calcul du montant de l'indemnité soit mis en place et permette un paiement systématique.

En juin dernier, 4 497 personnes avaient perçu une indemnité compensatoire et 118 une avance mensuelle. Au total, 2 082 dossiers relèvent de l'ancienne législation et 2 415 de la nouvelle.

(mme/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • avis le 16.08.2019 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Complètement anormal

  • Pica le 18.08.2019 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dossier déposé en juin et toujours rien...et pas d’avance non plus...

  • louloute le 17.08.2019 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour info suite à un reclassement il faut compter 18 mois pour retrouver une situation financière correcte!3 mois d attente..puis surprise suite à la 2eme carte d impôts émise c est le douche froide..une allocation compensatoire permet de maintenir son salaire théoriquement et bien non..impositon +++ où est la logique ?cela engendre une importante perte de revenus chaque mois qui serait en partie compensée suite la déclaration d impôts l année suivante!!reste à voir le montant récupéré ?C est vraiment dommage il existe des aides au départ adaptées qui se transforment en cauchemard ensuite!imposer ainsi une allocation compensatoire où est la logique !!

Les derniers commentaires

  • Pica le 18.08.2019 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dossier déposé en juin et toujours rien...et pas d’avance non plus...

  • louloute le 17.08.2019 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    illogique! à savoir l allocation compensatoire est soumise à l imposition +++

  • louloute le 17.08.2019 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour info suite à un reclassement il faut compter 18 mois pour retrouver une situation financière correcte!3 mois d attente..puis surprise suite à la 2eme carte d impôts émise c est le douche froide..une allocation compensatoire permet de maintenir son salaire théoriquement et bien non..impositon +++ où est la logique ?cela engendre une importante perte de revenus chaque mois qui serait en partie compensée suite la déclaration d impôts l année suivante!!reste à voir le montant récupéré ?C est vraiment dommage il existe des aides au départ adaptées qui se transforment en cauchemard ensuite!imposer ainsi une allocation compensatoire où est la logique !!

  • Macadamia le 17.08.2019 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    Par contre, si jamais un chômeur remet un document un retard...

  • JohnB le 16.08.2019 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon épouse a suivi une formation au CNFPC pendant 2 mois ( Janvier et Février, avec CDi à la clef) Une indemnitée forfaitaire de +-350€ mensuels leurs a été promise (à tous les candidats) à ce jour elle attends !!