Question de société

28 novembre 2012 12:31; Act: 28.11.2012 16:24 Print

L’ADR se déchire sur la question de l'avortement

LUXEMBOURG - Le député ADR Jacques-Yves Henckes attaque le président du parti, Fernand Kartheiser pour ses positions jugées trop conservatrices concernant l’IVG.

storybild

Le groupe «Pro Europa Christiana» avait manifesté en déposant des dizaines de petits cercueils blancs devant la Chambre. (editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

La position ultra-conservatrice de Fernand Kartheiser sur l’avortement risque de diviser le parti. Le député Jacques-Yves Henckes lui a adressé une lettre dans laquelle il attaque son intransigeance. Il lui reproche de s’être prononcé contre la loi lors de son discours à la Chambre et d’afficher régulièrement sa solidarité avec le groupe «Pro Europa Christiana». Ce groupe de chrétiens fondamentalistes dont le cheval de bataille est «la défense des valeurs de la civilisation chrétienne», avait déposé des petits cercueils blancs devant la Chambre des députés pour dénoncer la libéralisation de l'IVG.

Fernand Kartheiser a voté contre la loi et indiqué qu’il n’existait pas «de droit à l’avortement mais uniquement un droit à la vie». Jacques-Yves Henckes, connu pour ses positions libérales, s’est prononcé pour cette réforme et a demandé à son président de rectifier le tir. «J’attends simplement qu’il clarifie les choses en admettant que sa position personnelle, présentée devant les députés, n’était pas celle du parti», a-t-il confié à nos confrères de RTL.

Henckes ne saurait accepter que l’avortement soit assimilé à un infanticide. Un soutien affiché au groupe «Pro Europa Christina», considéré par le député comme «complètement dérangé» aurait un effet dévastateur. Selon Fernand Kartheiser a indiqué que chaque député avait le droit ou non de se montrer solidaire de la manifestation. Il a toutefois démenti être à l’origine de la démonstration mais s’est étonné «qu’une organisation luxembourgeoise, pas même l’Église, ait manifesté».

(MT et MC/L'essentiel Online)