Justice au Luxembourg

09 octobre 2012 14:49; Act: 22.02.2013 17:17 Print

L’affaire Bommeleeër jugée en février

LUXEMBOURG - Le parquet de Luxembourg a indiqué mardi que le procès dans l'affaire dite «Bommeleeër» serait jugée à partir du 25 février 2013.

Sur ce sujet
Une faute?

Le procès se déroulera devant la chambre criminelle du tribunal d’arrondissement de Luxembourg et devrait durer trois mois.

Fin juin, la Cour de cassation avait assuré qu'il y aurait bien un procès, près de trente ans après les faits. Les deux gendarmes, Marc Scheer et Joshua Wilmes, soupçonnés d'être à l'origine de la série d'attentats qui ont frappé le Grand-Duché au début des années 1980, devront s'expliquer devant les juges et répondre des actes dont ils sont accusés.

L'affaire dite «Bommeleeër»

L'histoire débute en 1984. Au cours de cambriolages, plusieurs centaines de kilos d'explosifs sont volés dans des carrières du pays. Dès le 12 avril 1985, un attentat est commis à Bourscheid, suivi le 28 par une tentative d'attentat sur des pylônes du fournisseur d'électricité Cegedel, puis par un autre, spectaculaire, au Schleiwenhaff: un pylône s'effondre, qui en emporte trois autres dans sa chute, coupe l'autoroute d'Esch et blesse cinq personnes.

Parallèlement, le poseur de bombes exige jusqu'à 750 000 dollars de la Cegedel. Extrêmement bien informé des actions de la police, il évite ses traquenards et parvient même à piéger les bureaux des enquêteurs. Jusqu'au début 1986, il commettra ou tentera de commettre 18 attentats, quasi mensuellement, échappant aussi au FBI et à la police criminelle allemande.

(L'essentiel Online)