Au Luxembourg

10 septembre 2019 06:59; Act: 10.09.2019 09:46 Print

L'Agence spatiale a multiplié les partenariats

LUXEMBOURG - Directeur de la Luxembourg Space Agency, Marc Serres fait le point sur ses activités, après une année de fonctionnement.

storybild

L'Agence spatiale luxembourgeoise est dirigée par Marc Serres. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous n'avons pas chômé durant cette première année», lance d'emblée Marc Serres, le directeur de la Luxembourg Space Agency (LSA), qui soufflera sa première bougie ce jeudi. L'Agence spatiale a surtout été active dans le domaine éducatif, où elle a multiplié les programmes pour atteindre les jeunes à travers l'école. Cette année débutera aussi l'Interdisciplinary Space Master à l'Université du Luxembourg cofinancé par la LSA. Une nécessité selon Marc Serres, puisque le secteur de l'espace continue à rester abstrait pour de nombreux citoyens.

Mais à côté de ces activités pédagogiques, elle reste le premier interlocuteur pour tous ceux qui veulent devenir actifs dans le secteur de l'espace. Le fait que le Grand-Duché ait pris les devants dans les domaines des ressources spatiales et de la législation sur l'espace a contribué à multiplier les contacts et partenariats de la LSA. Pour faciliter l'accès aux intéressés, la LSA se dotera jeudi de son nouveau site Internet «plus complet».

En ce qui concerne le financement de ses activités, elle est en train de finaliser son projet de fonds. «On commence à voir le bout du tunnel dans ce dossier et je pense qu'on communiquera davantage sur le sujet à la fin de l'année». Selon Marc Serres, il est toutefois trop tôt pour procéder à un premier bilan: «Les programmes et initiatives que nous avons lancés s'échelonnent sur plusieurs années. Il va donc falloir patienter encore un peu».

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mouais le 10.09.2019 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    "L'Agence spatiale a multiplié les partenariats", waouh, super, mais avec qui ?

  • Henri le 10.09.2019 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    Existe t'il une seule publication scientifique sérieuse évaluant la faisabilité et la viabilité économique/écologique de l'exploitation de ressources extraterrestres?

  • Voxy le 10.09.2019 07:25 Report dénoncer ce commentaire

    Le travail entrepris est vraiment formidable.. je reste sans voix..

Les derniers commentaires

  • Thaqib Ebba le 10.09.2019 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas sur que les américains, russes, chinois ou indiens aient envies de partager les ressources découvertes dans l'espace avec qui que ce soit, encore de l'argent jeter par la fenêtre.

  • Henri le 10.09.2019 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    Existe t'il une seule publication scientifique sérieuse évaluant la faisabilité et la viabilité économique/écologique de l'exploitation de ressources extraterrestres?

  • la deux le 10.09.2019 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si seulement on investissait tout autant dans : comment sauver la planète....

  • Anonymous le 10.09.2019 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a beaucoup de sarcasme dans les commentaires mais pour connaître le Monsieur sur la photo, son intelligence et son investissement personnel, je ne doute pas que cette agence saura tirer profit de cette initiative.

  • Capitaine Kirk le 10.09.2019 07:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ce Monsieur m'a convaincu, le vent spatial existe bien.