Syndicat au Luxembourg

21 juin 2017 09:43; Act: 21.06.2017 10:44 Print

L’Aleba déplore les emplois perdus

LUXEMBOURG - Le premier syndicat du secteur financier tenait son assemblée générale mardi et s'est inquiété des licenciements économiques.

storybild

L'Aleba est inquiète. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec très exactement 10 000 membres syndiqués (sur les 26 144 que compte le secteur bancaire), l’Aleba est de loin le premier syndicat dans le secteur financier. À l’occasion de son assemblée générale mardi, le président de l’Aleba, Roberto Scolati, a fait part de son inquiétude «quand une banque comme Mitsubishi refuse de se plier à la loi en ne réintégrant pas un délégué du personnel».

Pour sa part, le secrétaire général du syndicat, Laurent Mertz, a expliqué que «plus de 280 salariés ont perdu leur emploi pour raisons économiques! C’est plus que 1% de l’emploi du secteur bancaire». La nouvelle convention collective d’un an sera, quant à elle, signée jeudi.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ex chômeur le 21.06.2017 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors quelle est encore la plus-value de travailler dans le secteur financier. On se dirige tout doucement mais sûrement vers la fin de la convention collective. Au lieu de manifester pour la non perception des primes, les syndicats auraient mieux à faire à éviter les licenciements de masse dans ce secteur.

  • Banker le 21.06.2017 20:36 Report dénoncer ce commentaire

    Travailler en banque, finance, assurance ne fait plus du tout rêver. Ex chômeur et avis ont raison, les licenciements abusifs sont à l'ordre du jour, surtout dans ce secteur. Un jour vous faites un boulot remarquable et un autre jour vous vous faites jeter comme une vieille chaussette. Le problème c'est que nous ne savons même pas à quelle sauce nous allons être mangés!

  • Agir pour le futur le 21.06.2017 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait peut être se poser la question des coûts importants liés à la convention collective, qui de fait vont encore et toujours plus accélérer les licenciements et les délocalisations des activités. Avec le passeport européen et la fin du secret bancaire et la loi en préparation permettant de lever les dernières contraintes de localisation des données alors ce ne sont pas 280 emplois qui vont disparaître dans les années à venir mais bien plus. Soit les syndicats continuent à regarder vers le passé, soit ils agissent pour préparer le futur avant que des décisions soient prises ...

Les derniers commentaires

  • Banker le 21.06.2017 20:36 Report dénoncer ce commentaire

    Travailler en banque, finance, assurance ne fait plus du tout rêver. Ex chômeur et avis ont raison, les licenciements abusifs sont à l'ordre du jour, surtout dans ce secteur. Un jour vous faites un boulot remarquable et un autre jour vous vous faites jeter comme une vieille chaussette. Le problème c'est que nous ne savons même pas à quelle sauce nous allons être mangés!

  • AlainS le 21.06.2017 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans tous les métiers il y a des haut et des bas !!!! Si les banquiers toucheraient un peu moins, les banques ne demanderaient pas les frais élevé , il y aurait moins de crise dans ce secteur! En plus de placer leur , notre argent à la BC, le distribuer sous forme de prêts immobilier elles se porteraient également mieux aussi !

  • avis le 21.06.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est surtout des licenciements abusifs qu'il faut s'inquiéter. Moi au bout de nombreuses années dans le secteur des assurances j'ai été virée . Heureusement pour moi j'ai rapidement retrouvé du travail et je suis beaucoup plus heureuse qu'avant. Malheureusement ce n'est pas le cas de tout le monde...Il faut que ça s'arrête...

  • charles le 21.06.2017 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Déplorer : synonyme de pleurer ! Au lieu de déplorer l'ALEBA devrait bouger pour trouver des solutions !

  • Ex chômeur le 21.06.2017 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors quelle est encore la plus-value de travailler dans le secteur financier. On se dirige tout doucement mais sûrement vers la fin de la convention collective. Au lieu de manifester pour la non perception des primes, les syndicats auraient mieux à faire à éviter les licenciements de masse dans ce secteur.

    • Tout n'est pas noir... le 21.06.2017 12:54 Report dénoncer ce commentaire

      Dans les branches très qualifiés c'est encore très très intéressant de travailler dans le secteur des banques ;)

    • Competitivite le 21.06.2017 12:56 Report dénoncer ce commentaire

      Comme accepter de travailler pour un salaire divise par 10 ?

    • Banker le 21.06.2017 20:40 Report dénoncer ce commentaire

      Tout n'est pas si noir?? Et ben on peut compter les postes sur les doigts d'une main...Ayant travaillé dans ce secteur, j'ai vu des profils hyper qualifiés qui étaient soumis à des sous tâches pour un salaire moindre! Fini l'époque ou on partait à 3 heures et/ou le casual friday était de mise. Aujourd'hui c'est la soupe à la grimace.