Emploi au Luxembourg

24 mai 2020 08:36; Act: 25.05.2020 09:38 Print

L'alimentaire emploie 3% des travailleurs

LUXEMBOURG – Au Luxembourg, le taux d’actifs qui travaillent dans le secteur alimentaire est le plus bas de l’Union européenne, d’après une étude.

storybild

Le secteur alimentaire n'est pas un gros employeur au Luxembourg. (photo: Editpress/Archives)

Sur ce sujet
Une faute?

Le secteur de l’alimentaire n’est pas le plus gros pourvoyeur d’emplois au Luxembourg. Il représente seulement 3% de l’emploi total du pays, d’après une étude Eurostat publiée vendredi. Ce taux est tout simplement le plus bas de l’Union européenne, à égalité avec la Suède et juste derrière le Danemark (4%), d’après l'Institut européen de statistiques.

Le Luxembourg se trouve donc nettement en dessous de la moyenne européenne, qui s’établit à 8%, selon l’étude basée sur des données de 2019. Dans ce secteur, les hommes sont majoritaires, au Luxembourg (69%) comme dans l’UE (59%). Presque la moitié des employés concernés (46%) œuvrent à la production agricole ou animale, tandis que les autres s’occupent de la fabrication (26%) ou encore de la vente dans des magasins spécialisés (15%).

C’est dans les pays aux revenus les plus faibles que le part de l’alimentation dans l’emploi total est la plus élevée. Il s’agit de la Roumanie (23%) et de la Grèce (18%).

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Réponse Facile le 24.05.2020 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    on importe, c'est si mystérieux que ça?

  • Phil. le 24.05.2020 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a rien qui pousse au Luxembourg, et personne ne voudrait se salir les mains à récolter, donc tout est importé. D’où cette mal bouffe dans ce pays.

  • Circuits courts le 24.05.2020 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il faut renforcer ce créneau si on veut promouvoir les circuits cours. Ce dont la planète a besoin. Quel besoin ais-je d'importer des pommes de terre d'Espagne, comme le fait le Cactus, alors qu'on peut parfaitement les cultiver au Luxembourg ?

Les derniers commentaires

  • Realux le 25.05.2020 09:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps la restauration n'est pas la spécialité nationale !

  • Ppfg le 25.05.2020 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travaillant en maison relais avec une charte pour les produits court plus luxembourgeois certain produit manque et ne sont pas cultiver au Luxembourg le tous luxembourgeois n est pas possible entièrement malheureusement

  • écolo le 24.05.2020 23:17 Report dénoncer ce commentaire

    Regardez la photo. Je ne pense pas que l'exploitant agricole récolte de la salade pour nourrir les luxembourgeois. Si toutes les surfaces destinées à l'alimentation animal étaient recouverte de légumes variés, nous aurions plus de personnes dans les champs.

  • vindulux le 24.05.2020 23:10 Report dénoncer ce commentaire

    Si nos agriculteurs arrêtaient de produire pour l'industrie et les pétroliers, nous aurions suffisamment de terre cultivable pour nourrir 1 millions d'habitants. Et nous pourrions immédiatement créer plus de 20 000 emplois pour produire sans tracteurs, des fruits et légumes bio de qualité pour tous les habitants. Mais il faut que les luxembourgeois arrêtent de manger de la charcuterie et des produits laitiers tous les soir .

  • lol le 24.05.2020 20:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @furax il faudrait déjà qu’il y aie des petits producteurs et ça je n’en vois pas !!! Je veux me lancer mais trouver des terres est mission impossible