Célibataires au Luxembourg

13 janvier 2021 09:00; Act: 13.01.2021 09:57 Print

«L'ambiance coronavirus est tout sauf sexy»

LUXEMBOURG - Laissés un peu pour compte depuis mars 2020 et le début de la pandémie, les célibataires vivent le Covid, chacun à leur manière.

storybild

Les autorités luxembourgeoises n'ont pas émis de consignes pour les célibataires. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

«Demain, j'ai un date Tinder, vais-je y aller? Face au Covid, cela vaut-il le risque juste pour rencontrer un inconnu?». Cette question, Marve*, 48 ans, se l'est posée à plusieurs reprises à l'époque où il était encore possible de prendre un verre ou un repas en terrasse. Au long de la pandémie, les célibataires du Luxembourg ont navigué à vue. Le ministère de la Santé n'a pas émis de recommandation particulière à leur égard. «Deux des seuls pays d'Europe à l'avoir fait sont les Pays-Bas et l'Allemagne», note Carlos Paulos, de 4motion.

En substance, leur message était: «On comprend bien que la situation est difficile, mais s'il vous plaît, si vous êtes actifs, pourriez-vous vous limiter à un seul partenaire?». C'est ainsi que Marc*, 27 ans, avait pendant un moment entamé une relation légère avec une amie de longue date. «En temps normal, je socialise facilement, mais cette année, ajouté à l'éloignement avec ma famille et à la peur de perdre mon travail, le manque de contact affectif et physique a été pesant, relate-t-il. Les couples ne sont pas privés de cette intimité, je ne vois pas pourquoi je devrais l'être».

«Les applications de rencontre se sont vidées»

Joanna*, 29 ans, devenue célibataire peu avant la pandémie, est à la recherche d'une nouvelle relation sérieuse. Et elle le vit «très mal. Jusqu'à mars, j'ai eu l'occasion d'aller à plusieurs rendez-vous avec des hommes que je trouvais intéressants. Mais depuis, les applications de rencontre se sont vidées».

Marve, pour qui se mettre en couple n'est pas une priorité, le prend avec philosophie. «De toute manière, l'ambiance coronavirus est à peu près tout sauf sexy», s'amuse-t-elle.

*Les prénoms ont été changés.

(L'essentiel/Séverine Goffin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ginoboni le 13.01.2021 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils paient toujours pleins d’impôts pour rembourser les congés pour raisons familiales ....

  • Skvi le 13.01.2021 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est l’occasion de vous rencontrer Marve et Joanna.

  • César le 13.01.2021 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien jouer ☺️

Les derniers commentaires

  • citoyen le 14.01.2021 00:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est vrai j'ai beaucoup de mal a voir et retrouver ma maîtresse a cause du covid c'est pas aussi facile pour nous de trouver des excuses valables auprès de nos conjoints tout les cafés et restaurants fermés alors c'est la catastrophe même les hôtels ca devient trop vu il faut vraiment faire gaffe vivement que ça change pour retrouver notre équilibre

    • clown le 14.01.2021 08:40 Report dénoncer ce commentaire

      il faudra trouver une femme qui est ok avec toi ayant une maitresse

  • packtiech le 13.01.2021 23:52 Report dénoncer ce commentaire

    et le pire c'est à Majorque: les célibataires n'ont plus le droit de rencontrer quelqu'un d'autre...ce cirque est devenu insupportable!!!

  • charlene le 13.01.2021 21:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est pas très fun et puis c est pas la même chose

  • Fragiles le 13.01.2021 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Et ben dis donc, ils en ont pas vécu grand chose de la vie nos pôvres petits célibataire si de malheureuses mesurettes et un virus stoppent leur vie. Genre en plus ils comptaient pile se caser cette année... Quand vous pourrez, faudra voyager un peu, parcourir le monde, vous comprendrez alors notre statut de privilégié. En attendant vous avez internet ou des livres? Et bien vous pouvez vous renseigner, parfaire votre culture et autre.

    • nimp le 13.01.2021 16:28 Report dénoncer ce commentaire

      pffff commentaire débile typique des gens qui ne sont pas seuls et qui prennent de haut les gens dans la solitude en disant "ben quoi t'as à bouffer de quoi tu te plains?!". Et oui pile cette année, et pile les autres années aussi, des gens comptent se caser. Breaking news: des gens se casent tous les jours de tous les ans

    • @nimp le 13.01.2021 19:01 Report dénoncer ce commentaire

      Argumente, cela sera plus compréhensible et on trouvera une solution si vraiment il y a un problème. Mais je vous dirais comme ce fameux De La Fontaine pour la cigale et la fourmi: "Vous chantiez ? J’en suis fort aise. Eh bien ! Dansez maintenant".

    • Célib le 14.01.2021 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      Comme si on avait choisi de vivre seuls... Ben oui "Fragiles", breaking news: l'être humain en général n'est pas fait pour vivre seul. Pour certains d'entre nous ça fait presque un an de vie en autarcie et les conséquences psychologiques se font ressentir. Rien à voir avec une cigale et une fourmi (d'ailleurs, saviez-vous que la fable était critique de la fourmi pour son manque de générosité?)... Mais bon c'est tellement plus facile de juger les autres!

  • remi le 13.01.2021 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il y a les doigts

    • inconnue le 13.01.2021 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      très drôle