Au Luxembourg

30 septembre 2020 06:09; Act: 30.09.2020 10:35 Print

L'armée grand-​​ducale a un nouveau chef

DIEKIRCH - Le général Steve Thull est devenu officiellement mardi, chef d'état-major de l'armée grand-ducale.

storybild

Le général Steve Thull (à gauche) remplace le général Alain Duschène (à droite) à la tête de l'armée luxembourgeoise. (photo: Toussaint ben Armee Luxembourgeo)

Une faute?

Le général Steve Thull est le nouveau chef d'état-major de l'armée luxembourgeoise. Il remplace à ce poste le géénral Alain Duschène, en fonction depuis tout juste trois ans, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Une cérémonie de passation des pouvoirs s'est déroulée mardi, à Diekirch.

Steve Thull, ancien élève de l'École royale militaire de Bruxelles de 1987 à 1991 et de l'enseignement supérieur militaire de Paris de 2006 à 2007, a notamment été chef de peloton mortier, de peloton antichar et de peloton éclaireur, ainsi qu'officier du personnel et des relations publiques de l'armée ou encore commandant adjoint du Centre militaire. Il a aussi participé aux mission Ifor en Bosnie-Herzégovine et Eufor au Tchad et en République centrafricaine.

Le ministre de la Défense, François Bausch, lui a témoigné sa confiance et a rendu hommage au général Duschène «pour son engagement constant dans le cadre de la réforme et de la modernisation de l'armée luxembourgeoise».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BOD MITCH le 30.09.2020 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai eu le plaisir de travailler avec un officier Luxembourgeois en Bosnie, cette armée n’en déplaise, ne démérite pas.

  • Oups le 30.09.2020 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas des subordonnés pour être chef?

  • luxo le 30.09.2020 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    L'Armée Luxembourgeoise n'a pas besoin de généraux ni de Chef d'état major! Un Chef d’orchestre suffi.

Les derniers commentaires

  • Oups le 30.09.2020 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas des subordonnés pour être chef?

  • Artémis le 30.09.2020 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un Chef d'Etat-Major d'armée doit avoir le grade d'officier général pour pouvoir parler au même niveau avec ses homologues d'armées étrangères, alliées ou non. Un officier supérieur (Major, Lt-Colonel, Colonel) peut plus difficilement discuter d'égal à égal avec un Général, ce qui justifie amplement cette promotion. Félicitations bien méritées et respect à cet officier de haut rang ! (de la part d'un ancien Capitaine d'une armée étrangère).

  • luxo le 30.09.2020 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    L'Armée Luxembourgeoise n'a pas besoin de généraux ni de Chef d'état major! Un Chef d’orchestre suffi.

  • Diukdiuk le 30.09.2020 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne soyez pas désobligeant envers ce poste qui contrairement a ce que beaucoup compare a une armée fantoche, le rôle de cette fonction aupres de l’OTAN est beaucoup plus important a ce que le commun des mortels sait. On s’abstient de critiques quand on ne connaît pas le dossier.

  • BOD MITCH le 30.09.2020 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai eu le plaisir de travailler avec un officier Luxembourgeois en Bosnie, cette armée n’en déplaise, ne démérite pas.