Foire à Luxexpo

10 décembre 2016 18:39; Act: 10.12.2016 18:50 Print

L'art contemporain entre acheteurs et curieux

LUXEMBOURG - Ce week-end à Luxexpo, la Luxembourg Art Fair - première foire d’art contemporain du Luxembourg - attire un public très hétérogène.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«L'art contemporain a une énergie très jeune. On n'a pas beaucoup de moyens mais on a quand même acheté une lithographie», commentaient ce samedi à la sortie de Luxexpo Caroline, 19 ans et Andrea, 22. La jeune Luxembourgeoise, étudiante en art, et son petit ami faisaient partie du public de la Luxembourg Art Fair.

Première foire internationale d'art contemporain organisée au Grand-Duché, elle dure encore jusqu'à dimanche. Plus de 2000 œuvres, proposées par 80 galeristes, sont à découvrir. Le tout sur plus 6 000 m2. «C'est super intéressant! C'est une véritable explosion de formes et de couleurs et en même temps ça apporte beaucoup de sérénité», apprécient Elina, 27 ans et Elric, 21. La sœur et le frère habitent Nancy, mais «quand on a vu qu'ils organisaient un événement de cette envergure, on s'est précipité».

Il va falloir économiser!»

En tant qu'exposante, Jeanette Bremin, d'Oetrange, est ravie. «Il y a un public très hétérogène. Et l'ambiance est zen, on a le temps d'échanger avec les visiteurs». Dans les allées, la foule n'est pas compacte mais il y a un roulement constant de visiteurs. Carlo, 52 ans, de Mersch est venu avec femme et enfants, «on est cinq et aucun de nous n'a aimé les mêmes œuvres. Chacun a des goûts différents». Dean, 45 ans, lui, regarde la foire avec des yeux de prof d'art plastique. «Il y a des pièces qui ne me plaisent pas mais aussi des artistes montants avec du talent».

Certains visiteurs sont là dans une optique d'achat. «J'aime l'art et je souhaitais commencer à acquérir quelques pièces. J'ai d'ailleurs vu de belles sculptures en bronze très délicates. Mais toutes les pièces qui me plaisaient dépassaient déjà les 10 000 euros. Il va falloir économiser!», sourit Nathalie 34 ans, travailleuse frontalière belge venue avec deux amies.

«Les ventes sont bonnes, commente pour sa part l'agent d'art luxembourgeois, Michel Miltgen, au milieu des pandas et toiles colorées des deux artistes qu'il représente. Mais collectionneur est un art difficile. Il faut sentir quels artistes vont monter».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Surfer le 11.12.2016 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    "Mais collectionneur est un art difficile. Il faut sentir quels artistes vont monter" Deux réflexions : 1) collectionner est un art ? sur le même plan que peindre ?? 2) "il faut sentir quels artistes vont monter"..

  • Mich L le 12.12.2016 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Belle expo. Toutefois un petit tout petit bémol. Par pitié faite en sorte que les points de vente de malbouffe soit doté d’extracteur d’air en dehors du hall et non pas dans le hall. Cette odeur nauséabonde de vieux graillon vous donne des envies de régurgiter. Sinon pour l’expo c’était parfait moi j’ai aimé.

  • José le 10.12.2016 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai rarement vue tellement d'amour sur une place

Les derniers commentaires

  • Mich L le 12.12.2016 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Belle expo. Toutefois un petit tout petit bémol. Par pitié faite en sorte que les points de vente de malbouffe soit doté d’extracteur d’air en dehors du hall et non pas dans le hall. Cette odeur nauséabonde de vieux graillon vous donne des envies de régurgiter. Sinon pour l’expo c’était parfait moi j’ai aimé.

  • Surfer le 11.12.2016 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    "Mais collectionneur est un art difficile. Il faut sentir quels artistes vont monter" Deux réflexions : 1) collectionner est un art ? sur le même plan que peindre ?? 2) "il faut sentir quels artistes vont monter"..

  • José le 10.12.2016 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai rarement vue tellement d'amour sur une place

    • jodu le 10.12.2016 23:07 Report dénoncer ce commentaire

      quel est le sens de votre phrase?