Antisémitisme

26 septembre 2018 18:39; Act: 27.09.2018 14:07 Print

L'auteur des tags n'est «a priori pas identifiable»

LUXEMBOURG - Il sera a priori compliqué d'arrêter le ou les auteurs des tags antisémites inscrits sur une affiche de campagne du DP.

storybild

(photo: Facebook / Camille Betz)

Sur ce sujet
Une faute?

La découverte de tags antisémites sur une affiche du DP visant Xavier Bettel et Corinne Cahen a provoqué l'émoi du côté du parti libéral, mercredi. Une plainte devait être déposée par le parti dans la journée.

En attendant la confirmation, le parquet a indiqué qu'il ne s'était pas auto-saisi de l'affaire, même s'il en avait tout à fait la possibilité: «L'auteur demeure totalement inconnu et n’est a priori pas identifiable», justifie Diane Klein, porte-parole du parquet.

Jusqu'à deux ans de prison

Cela laisse peu d'espoir quant à un éventuelle arrestation dans cette affaire. Si le ou les suspects étaient toutefois rattrapés, ils encourraient des peines relativement lourdes suivant les dispositions de plusieurs articles de lois.

Pour la destruction de bien mobiliers, la peine de prison peut aller de un mois à trois ans d'emprisonnement et l'amende de 251 euros à 10 000 euros. L'incitation à la haine est condamnée par une peine de prison comprise entre huit jours et deux ans et une amende allant de 251 euros à 25 000 euros.

(th/L'essentiel)