Vote à la Chambre

22 novembre 2012 21:31; Act: 23.11.2012 10:55 Print

L’avortement est libéralisé

LUXEMBOURG – La Chambre a adopté jeudi soir la réforme de la loi sur l’avortement avec 39 voix contre 21.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le vote a été conclu après 4 heures de débat à la Chambre. Les députés ont adopté avec une large majorité la réforme de la loi sur l’avortement, qui revient à une libéralisation de l’interruption volontaire de grossesse après la première loi de 1978. Les adaptations clés de la loi sont la reconnaissance de l’autodétermination de la femme, puisqu’il n’appartiendra dorénavant plus au médecin d’apprécier la situation de détresse, «l’appréciation d’une situation de détresse ne saura être que personnelle».

La réforme prend également en compte la situation particulière des femmes mineures non émancipées, qui n’auront plus besoin d’un accord parental pour procéder à l’avortement. Un amendement des députées Lydie Polfer (DP) et Viviane Loschetter (Déi Gréng) visant à supprimer l’introduction d’une consultation préalable obligatoire, a été rejeté.

(L’essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Commentaires sélectionnés

Où est-ce que vous voyez des femmes qui avortent pour un oui ou pour un non ? Ce sont des idées alimentées par les "contre". Qu'est-ce que la loi de la vie? Faire des gamins à tort et à travers, ne pas les assumer et être incapable de les élever, c'est mieux? C'est ça la morale? Je ne nie pas que quelques filles/femmes prennent l'avortement "à la légère" mais ce sont des exceptions et cela relève plus du domaine de la psychologie. – GlopGlop

Arrêtez de faire la morale, l'avortement a toujours existé et continuera d'exister que vous le vouliez ou non. La loi permet juste que cela soit fait dans des conditions d'hygiène dignes de notre époque. Fini l'aiguille à tricoter. Qui peut penser qu'une femme prend cette décision à la légère ?? Exagérer Carla ? Non mais, soyez sérieux ! On n'avorte pas comme on va acheter une nouvelle voiture. Et bravo à mesdames et les députés d'avoir eu le courage de régulariser une situation hypocrite. Et courage aux femmes qui vont être amenées à prendre cette décision lourde. – Hélène

Les commentaires les plus populaires

  • Chanty le 23.11.2012 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Le débat ne cessera jamais, mais enfin les députés montrent une ouverture d'esprit . Chaque femme est libre de son corps, et personne ne peut jugé cet acte s'il n'y a pas été confronté. Merci pour nous avoir laissé le choix.

  • ... le 23.11.2012 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    c'est génial! ça veut dire que maintenant, si un être humain représente une gêne pour notre vie on peut choisir s'il va vivre ou pas?

  • Michael le 23.11.2012 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Autrement dit "il n’appartiendra dorénavant plus au médecin d’apprécier la situation de détresse des femmes mineures qui n’auront plus besoin d’un accord parental pour procéder à l’avortement" Est-ce vraiment le contenu de la loi qui a été votée?

Les derniers commentaires

  • Karoline le 24.11.2012 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Pdt ce temps il y a des couples qui traversent des difficultés pour avoir des enfants. Tous ces enfants qui pourraient être adoptés ici au Luxembourg au lieu de partir très loin les chercher. Parcours long et très cher, pas à la portée de bcp de monde mm ici au Lux. Je ne veux pas dire que ces potentiels enfants supprimés empêchent d'autres femmes de tomber enceintes alors qu'elles le désirent tant, ou que chaque couple dans cette situation veuille adopter, mais il y en a des nombreux qui seraient prêts à les accueillir et sauraient bien s'en occuper, leur offrir une bonne vie et les aimer.

  • ... le 23.11.2012 17:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne me rappelle pas de ce que j'ai fait quand j'avais un an, il aurait fallu me tuer? votre raisonnement ne fonctionne pas. ce qui fonctionne par contre c'est les pleurs d'une femme qui n'arrive pas a avoir d'enfant et qui fait des fausses couches face a d'autres qui veulent s'en débarrasser

  • mamia le 23.11.2012 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    a toutes celles qui crient progression et libre choix... j'espere que vous aurez le courage de regarder jusqu'au bout le documentaire 'the silent scream'.... ou encore d'autres reportages plus recentes....

  • Paula le 23.11.2012 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà encore une loi inutile!!! A 26 ans et mariée, je dis que tuer volontairement un enfant est un crime!! Chaque enfant a le droit de vivre!! Si vous ne voulez pas d'enfants ou si vous n'êtes pas capable d'elever un enfant pour des raisons financières, prenez vos précautions! En cas de viol, on peut encore comprendre!! Mais alors, évitez que vos filles s'habillent d'une façon peu adaptée à leur âge!!! Quelle mentalité!!

    • Carlito le 23.11.2012 14:29 Report dénoncer ce commentaire

      Biensûr on en reparle dans 15-16ans quand votre fille ado sera tombé enceinte d'un gamin lors d'une soirée arrosée

    • lindsay le 23.11.2012 15:38 Report dénoncer ce commentaire

      c vraiment triste d'entendre ça! .....et j ai envie de dire que meme parfois avec la contraception ca arrive de tomber enceinte.

    • Gisèle le 23.11.2012 15:51 Report dénoncer ce commentaire

      eviter que les filles s'habillent d'une façon peu adaptée? vous vivez encore au temps de vos grands-parents? ils faut imposer un style vestimentaire pour ne pas se faire violer? depuis quand?!et si on ne veut pas d'enfants il faut prendre des précautions? et ben sachez madame que la contraception n'empêche pas toujours une grossesse. et si vous préférez mettre un enfant au monde qui n'a pas été désiré....je plains le gamin!

    • @ menina Paula le 23.11.2012 16:50 Report dénoncer ce commentaire

      Paula, tu fais ce que tu veux avec tes enfants et avec ton corps... personne ne t'oblige à avorter. Saches juste que les orphelinats sont remplis de gamins qui sont venus au monde coute que coute, parce qu'une Paula a décrété qu'"avorter c'est pas bien"... et c'est bien connu qu'ils s'amusent drôlement dans leurs jolis orphelinats, tous ces gamins! Donc, comme la loi autorise l'avortement jusqu'à 12 semaines et qu'aucune personne sur cette terre ne se souvient de sa 12ème semaine de développement, on arrête de dire qu'en avortant on tue des enfants...

  • ... le 23.11.2012 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    c'est génial! ça veut dire que maintenant, si un être humain représente une gêne pour notre vie on peut choisir s'il va vivre ou pas?

    • Mr d'accord le 23.11.2012 13:49 Report dénoncer ce commentaire

      +1 .

    • @ ... le 23.11.2012 16:33 Report dénoncer ce commentaire

      Je suppose que s'il est déjà au stade d'être humain, il n'est plus question d'avortement, non? Et je suppose que comme moi, tu ne te souviens pas des premières semaines ou tu étais en train de te former dans le ventre de ta mère, n'est-ce pas? En conséquence, je pense que le problème que tu soulèves, n'en est finalement pas un, surtout qu'il n'est encore une fois pas question de "se débarasser" de "quelque chose" sur un simple coup de tête... Faudrait arrêter de prendre les femmes uniquement pour des connes, quand même...