Recherche au Luxembourg

13 septembre 2016 13:02; Act: 20.09.2016 13:45 Print

L’énergie photovoltaïque peut être mieux utilisée

LUXEMBOURG – Le LIST développe des outils permettant de prédire la production nationale d’énergie photovoltaïque et d’affiner les besoins en consommation.

storybild

L’énergéticien luxembourgeois Enovos, dont la Fondation a soutenu le projet financièrement (300 000 euros de budget), pourrait être intéressé. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Quantifier la production d’énergie photovoltaïque, avec une visibilité de trois jours à l’avance. Le Luxembourg Institute of Science and Technology (List) a présenté ce mardi un modèle de prédiction, «PV-Forecast», après trois années de recherche dédiées. Les chercheurs se sont appuyés sur un système de calcul européen, qu’ils ont adapté et affiné pour avoir des données plus précises au niveau luxembourgeois. Quelque 23 stations de production ont été choisies sur le territoire. Elles servaient de référence pour l’ensemble des sites où de l’énergie photovoltaïque est produite, y compris chez les particuliers.

«Les données ont été agrégées par communes, puis nous avons réalisé une modélisation heure par heure. Cela donne une prédiction précise aux niveaux spatial et horaire», détaille Lucien Hoffmann, directeur du département environnemental research and innovation du LIST. Opérationnel, le projet peut maintenant être implémenté chez les fournisseurs d’énergie et les gestionnaires de réseaux qui souhaiteraient l’acquérir. «Pour les producteurs, l’intérêt est de mieux vendre cette énergie photovoltaïque et, pour les gestionnaires, cela permet de la gérer de manière optimale, car c’est une production très variable», complète Lucien Hoffmann.

La part du renouvelable grandit

L’énergéticien luxembourgeois Enovos, dont la Fondation a soutenu le projet financièrement (300 000 euros de budget, auxquels s’ajoutent 100 000 euros d’autofinancement par le LIST), pourrait être intéressé. «Actuellement, la part du renouvelable dans la production globale est assez minime, mais elle grandit, et cela peut devenir plus difficile à gérer», justifie Jean Lucius, CEO de Enovos International.

Baptisé «SEcURE», le second projet présenté ce mardi montre la même structure de financement. Il «s’articule autour du concept de villes énergétiquement intelligentes» et vient de débuter à Esch-sur-Alzette. Les chercheurs du List vont développer un outil de décision pour les communes, qui doit leur permettre d’évaluer le potentiel d’utilisation d’énergies renouvelables (photovoltaïque et biomasse) sur leur territoire. «D’ici trois ans, on verra par exemple où cela fait sens d’installer des panneaux», avance Lucien Hoffmann.

Le projet doit aussi aider à vérifier l’efficacité énergétique des bâtiments, «et de mesurer l’énergie que l’on peut économiser, en prenant maison par maison».

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.