Commerce au Luxembourg

12 septembre 2019 10:41; Act: 13.09.2019 09:00 Print

L'enseigne de parfumerie Milady rachetée

LUXEMBOURG - Le groupe français Bogart et sa filiale Distriplus font l'acquisition des 17 magasins de l'enseigne luxembourgeoise, à partir du 1er octobre prochain.

storybild

La parfumerie Milady, à Bettembourg. (photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe français Bogart et sa filiale Distriplus, propriétaire des enseignes Di et Planet Parfum, font l'acquisition de l’enseigne de parfumerie luxembourgeoise Milady, à partir du 1er octobre 2019, est-il indiqué dans un communiqué.

Milady compte 17 magasins au Grand-Duché, majoritairement situés dans des centres commerciaux et qui a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires HTVA de près de 10 millions d'euros. Les 17 points de vente seront exploités à partir du 1er octobre 2019 par GPL (Grande Parfumerie du Luxembourg), filiale à 100% de Planet Parfum. «La cession des fonds de commerce s’accompagnera de la reprise du personnel», est-il précisé dans le communiqué.

Le Groupe Bogart est spécialisé dans la création, la fabrication et la commercialisation de parfums et de produits cosmétiques de luxe. Il est présent dans plus de 90 pays et dispose d’un réseau de 366 magasins en propre répartis sur 5 territoires (France, Israël, Allemagne, Belgique et Luxembourg). Il affiche pour 2018 un chiffre d’affaires de 164,3 millions d'euros.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gallo le 13.09.2019 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une enseigne qui n’a pas beaucoup d’avenir mais bon....

  • Speck le 12.09.2019 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grand temps que le secteur des parfums change de propriété, ras le bol des prix exorbitants !

  • Cachou le 12.09.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois les économies qu'on fait sur insenza, je ne me rends plus du tout en parfumerie.

Les derniers commentaires

  • Gallo le 13.09.2019 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une enseigne qui n’a pas beaucoup d’avenir mais bon....

  • jamaisvu le 12.09.2019 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement, depuis que je vis au Luxembourg, je n'ai jamais vu cette enseigne.

  • plus cher le 12.09.2019 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Ils étaient plus chers que les autres ( pour les mêmes parfums) j'ai l'impression

  • The Boss le 12.09.2019 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une belle enseigne luxembourgeoise qui tombe dans le giron d'un groupe étranger. C'est bien triste car, malgré toutes les déclarations de bonnes intentions habituelles dans ces cas, on sait très bien qu'à terme cela ne présage rien de bon pour les membres du personnel. Mes regrets et toute ma sympathie à eux.

    • Bonne chance aux repreneurs. le 12.09.2019 19:49 Report dénoncer ce commentaire

      Il s'agissait de magasins aux décors et équipements surannés. Plus aucun investissement réalisé depuis des lustres dans les vieilles boutiques. Les plus récentes ont permis au propriétaire de valoriser son parc grâce à leurs emplacements dans des centres commerciaux. Niveau promos jamais rien d'intéressant. La concurrence a dépassé depuis longtemps cette vieille enseigne luxembourgeoise, dans un marché saturé.

  • Speck le 12.09.2019 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grand temps que le secteur des parfums change de propriété, ras le bol des prix exorbitants !

    • cerise le 12.09.2019 18:18 Report dénoncer ce commentaire

      Maintenant il seront encore plus cher!