Au Luxembourg

23 décembre 2015 09:00; Act: 22.12.2015 19:45 Print

L’épuration d’eau cause des soucis

LUXEMBOURG - La création de dizaines de logements dans le pays est bloquée par des capacités d’épuration d’eau trop limitées.

storybild

À Calmus, la construction d'un lotissement prévu pour 19 maisons est dans l'immédiat en suspens. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Malgré notre vaste programme d’extension et modernisation du traitement des eaux usées en cours, une vingtaine de projets de lotissements sont en suspens. Et le risque est grand de voir ce nombre augmenter rapidement», commente Jean Weicherding, président du Syndicat intercommunal de dépollution des eaux résiduaires de l’ouest (Sidero).

Un problème d’envergure nationale. «Nous n’avons pas eu confirmation de nos membres, mais le risque est bien présent», avance Jean-Marie Ries, directeur du Sidest. Côté Siden, son directeur, Roland Schaack, parle d’une dizaine de projets au point mort.

«Les prestataires ont du mal à suivre»

Le manque de capacité en matière d’épuration, qui vaut d’ailleurs au pays de se faire taper sur les doigts par Bruxelles depuis quinze ans, «est dû en grande partie à une forte hausse de la population combinée à des procédures très lentes», selon Roland Schaack. «Cela s’est accéléré sous le nouveau gouvernement. Tout le monde veut sa station. Mais les prestataires ont du mal à suivre».

Les ministres concernés ont proposé la mise en place de stations d’épuration mobiles. Mais les syndicats ne sont pas emballés. «La seule chose de mobile dans ces stations est le conteneur. Les fondations sont fixes, coûtent cher et les autorisations aussi longues à obtenir. Cette solution risque de retarder la construction de stations pérennes».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul le 23.12.2015 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien sûr, le tram est prioritaire.

  • Vindulux le 23.12.2015 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    Si ces retards de construction de nouvelles stations étaient du à un problème d'argent, nous serions excusable! Mais cette situation problématique connue depuis plus de quinze ans est totalement scandaleuse et inacceptable pour notre pays. La dépollution et la protection de l’environnement est le dernier des soucis des hommes politiques luxembourgeois. C’est vrai, une station, on la cache et c’est moins bling-bling que d’autres constructions de prestige.

  • Emile le 23.12.2015 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ce problème est grave, vraiment grave! Surtout que ça fait des années qu'on reçois des amendes colossales de l'UE pour ne pas etre en norme. C'est une honte pour un pays aussi riche que le notre!!!

Les derniers commentaires

  • hého le 24.12.2015 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant les taxes sur les canalisations ils n'oublient pas de les prélever !

  • kirchberg le 24.12.2015 07:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps là la ville de Luxembourg est en travaux partout.

  • Tarte aux fraises le 24.12.2015 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    La qualité de l'eau ..personne n y a pensé depuis des années…? mais pourtant tous les cours d eau au Luxembourg sont pollués……les propriétaires fonciers le savent, les politiques aussi, et pourtant le Tram est prioritaire…

  • Phil le 23.12.2015 23:13 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyablement triste de voir que notre pays est tombé si bas.

  • Phil Krank le 23.12.2015 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de mettre en place des stations mobiles d'épuration, pourquoi ne pas obliger tout le monde à installer sa propre station d'épuration individuelle. Les citoyens seraient ainsi rendus responsables de la bonne qualité de l'eau qu'ils consomment ce qui pourrait justifier ensuite une augmentation du coût de cette même eau.

    • Charlotte le 24.12.2015 15:52 Report dénoncer ce commentaire

      Votre idée pourrait être bonne mais je vous arrête car je vis cela avec une petite maison ailleurs, c est l horreur cela coûte les yeux de la tête, nous payons toujours l eau au même prix, l entretien est un casse tête, et en plus il faut un espace tres grand et l état contrôle en plus.L eau est une affaire publique, elle devient chère car ils á trop de demande d eau propre par rapport à l offre. Il est temps que le pays investisse.

    • Intéressant .. mais le 27.12.2015 11:18 Report dénoncer ce commentaire

      dans mes résidence, mes voisins sont radins et ne veulent pas investir dans une station. Je fais quoi? Et on fait quoi des nouvelles résidences qui voient leur prix augmentées de 10 à 20%. Un assainissement individuel, avec micro-station, fossé 3000L et pose m'ont couté 28.000 EUR , en France .. en 2009 !