Arnaque au Luxembourg

04 août 2020 07:00; Act: 03.08.2020 14:40 Print

«L'escroc irlandais» a sévi plusieurs fois cette année

LUXEMBOURG – L’homme qui tente de soutirer de l’argent à des clients sur des stations-services effectue régulièrement de brefs passages dans le pays, explique la police.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L’homme semble insaisissable. Celui qui est souvent appelé «l’escroc irlandais» fait régulièrement parler de lui depuis plusieurs années, mais court toujours. Il est probable que plusieurs individus, complices ou non, se cachent derrière cet «escroc irlandais», que plusieurs lecteurs de L’essentiel prétendent avoir croisé.

La police grand-ducale, contactée par L’essentiel, a rappelé son mode opératoire. «Il s’agit de faits commis sur les aires d’autoroute un peu partout en Europe, par des personnes souvent munies de pièces d’identité irlandaise et de voitures immatriculées en Irlande ou au Royaume-Uni». Les passants sont abordés par l’individu, «souvent accompagné d’une femme et d’un enfant qui se montrent désespérés, afin d’éveiller de la pitié». Il prétend s’être fait voler ses papiers et avoir besoin d’argent pour rentrer au pays. «Dans quelques cas, les individus mettent leurs victimes sous une certaine pression».

Plusieurs identités

Parfois, l’homme, qui promet de rembourser dès son retour chez lui, se laisse prendre en photo voire laisse photographier sa carte d’identité. Cela est arrivé à plusieurs de nos lecteurs, l’un d’eux nous ayant fait parvenir le cliché. Présentée à deux autres lecteurs, l’image du suspect a été immédiatement reconnue par l’un d’eux, l’autre n’étant «pas certain à 100%». Quant à la carte d’identité, évidemment fausse, elle est établie au nom de Martin Maughan, l’individu ayant par le passé utilisé différentes identités à consonance irlandaise (David Doyle, Marc Kelly, John Moloney,…).

Robert* explique à L’essentiel avoir croisé l’individu sur l’aire de Berchem «à la fin du confinement». Peut-être pour rester discret, l’homme est resté dans son véhicule, «un vieux SUV avec volant à droite», déroulant son histoire habituelle à travers la vitre ouverte. «Il était censé avoir perdu toutes ses affaires, mais il y avait un GSM sur le tableau de bord», a relevé notre lecteur perspicace.

L'importance de signaler les faits

L’escroc reste très peu de temps sur les lieux de ses méfaits. Interrogées, les stations-services du pays n’ont pu livrer que peu d’informations. «Il arrive qu’il fasse irruption. Son comportement n’interpelle pas, donc nous réagissons trop tard», explique une employée. Un salarié d’une autre enseigne se souvient qu’un client «lui en a parlé récemment».

«Quelques cas» ont été signalés à la police en 2020. Mais la plupart des victimes «ne veulent pas perdre du temps avec un dépôt de plainte et peuvent se sentir gênées d’être tombées dans le piège», déplore une porte-parole. Elle insiste pourtant sur l’importance de signaler immédiatement les faits, en indiquant la marque et l’immatriculation du véhicule. S’il se fait attraper, «l’escroc irlandais» risque, selon le code pénal, entre 251 et 30 000 euros d’amende et jusqu’à cinq années de prison.

* Le prénom a été modifié

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marin le 04.08.2020 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas montrer son visage !!

  • Mais bien sûr le 04.08.2020 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi flouter sa photo si vous souhaitez que l'on fasse attention ?

  • Grand Maître le vrai le 04.08.2020 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'avec une telle couverture médiatique les gogos ne se feront plus avoir.... Il faut être vraiment stupide pour se laisser embobiner avec de l'argent Et avec en plus cette méthode!

Les derniers commentaires

  • Jacques Glesener le 05.08.2020 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Ce personnage fait partie de la communauté des gens du voyage, il fréquente les campings qui acceptent les convois de 4 à 6 caravanes. Sa voiture est immatriculée en IRL ainsi que sa caravane. Sa voiture est facile à reconnaitre : immatriculation irlandaise et attache caravane à l'arrière. Son aspect physique est celle d'un roumain.

  • Alors le 04.08.2020 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je confirme avoir parlé à cet individu sur le parking de Sélestat (entre Strasbourg et Bâle). J'étais garé dans ma voiture et il venu se garé à ma hauteur avec sa conduite à droite. Il a baissé sa vitre, et m'a tout de suite adressé la parole. Scénario de perte de papiers et argent, etc... Je ne suis pas sorti de ma voiture et lui ai conseillé de se rendre au bureau de police pour de l'aide. Il a redémarré pour aller se garer près d'une autre voiture.

  • logique le 04.08.2020 22:12 Report dénoncer ce commentaire

    quand les flics sont inexistants alors les arnaqueurs travail en toute tranquillité

  • le canard enchaîné le 04.08.2020 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avait-il le masque à chaque fois sinon pv 145 € pas pour escroquerie ahaha

  • Jean-René le 04.08.2020 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut montrer son visage !