Arnaque en Europe

28 octobre 2016 07:30; Act: 28.10.2016 13:14 Print

L'escroc sévirait au Luxembourg depuis août

LUXEMBOURG - L'homme, qui arnaque les automobilistes, a fait au moins sept victimes au Grand-Duché selon la police. Et ce entre le mois d'août et ces derniers jours.

storybild

Les victimes recensées au Luxembourg sont concentrées, selon la police, sur les deux aires d'autoroute de Berchem et de Capellen.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L'histoire qui agite le Luxembourg depuis quelques jours durerait en fait depuis plusieurs semaines déjà. La police grand-ducale a en effet expliqué à L'essentiel qu'elle a recoupé sept témoignages d'automobilistes, dont certains ont porté plainte, qui assurent avoir été arnaqués par un homme d'origine britannique.

«Le premier témoignage remonte au mois d'août, puis il y en a en septembre et en octobre», indique un porte-parole de la police. Des victimes concentrées sur les deux aires d'autoroute de Berchem et de Capellen. Rappelons qu'il aurait également œuvré sur le parking d'Ikea à Sterpenich, côté belge. Une enquête est ouverte en collaboration avec les polices d'autres pays, comme la Suisse, où l'arnaqueur a aussi sévi selon le même mode opératoire.

Jusqu'à 5 ans de prison

Pour rappel, l'homme aborde des automobilistes en prétextant s'être fait voler son argent et qu’il ne peut plus prendre le ferry pour rentrer chez lui en Irlande. Depuis la médiatisation de l'affaire en début de semaine, de nombreux lecteurs de L'essentiel ont indiqué avoir été abordés, eux-aussi, par l'individu.

«Nous avons malheureusement, de notre côté, trop peu de retour. Les personnes qui sont victimes de cet homme ou de ce mode opératoire doivent appeler immédiatement le 113 afin qu'une patrouille intervienne, ça n'a pas été le cas jusqu'à présent», glisse la police grand-ducale qui ne peut intervenir qu'en flagrant délit. Car si la mendicité n'est pas interdite, «il y a ici un cas avéré de fraude et d'abus de confiance». Selon le code pénal luxembourgeois, l'individu risque ici jusqu'à 5 ans de prison et 5 000 euros d'amende. Pour l'heure, lui et ses éventuels complices courent toujours.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • claude le 28.10.2016 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au lieu de cache son visage montrer le qu on le reconnaisse au moins.

  • Nixon le 28.10.2016 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas pourquoi on en fait toute une histoire. Que fait il de plus que ceux dans les rues piétonnes? Il demande de l'argent? Mais on lui répond poliment que non on ne lui donne rien et c'est tout! Inutile d'en faire tout un monde.

  • Inconnu le 28.10.2016 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des plaintes... mais maintenant, il faut quand même un flagrant délit pour le coincer... alors ça.

Les derniers commentaires

  • Antoine le 08.11.2016 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il était dehors Décathlon Arlon environ à 11h:15 aujourd'hui. J'ai averti les employées, mais il est parti cinq minutes plus tard dans sa voiture. Il était accompagné d'un enfant.

  • zizou le 29.10.2016 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un homme m a abordé avec la même histoire sur une aire d'autoroute près de Dijon cet été.. Il racontait la même histoire

  • Daniel le 29.10.2016 02:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que les pouvoirs publiques interdisent la mendicité et nettoient la ville

  • Daniel le 29.10.2016 02:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois pas ou est l'arnaque si les gens acceptent de donner de l'argent. Par ailleurs tous les mendiants qui pourrissent la ville et les entrées de parking a la place d'Armes près de la commune des bureaux de police sans aucune réaction des autorités je trouve cela aberrant et médiocre......

  • maitre dani le 29.10.2016 02:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est pas vrai ici au luxembourg on punit les abus de confiance