Coronavirus au Luxembourg

25 mars 2020 15:41; Act: 25.03.2020 17:11 Print

L'espace aérien quasi vide du moindre avion...

LUXEMBOURG - Le ciel est bleu sur tout le Grand-Duché et les régions limitrophes depuis peu, mais les traînées blanches sont rares désormais...

storybild

L'état du ciel au Luxembourg et dans les proches régions frontalières, ce mercredi, peu après 15h30.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un triste constat réalisé, ce mercredi, peu après 15h30. À la suite de la fermeture de l'aéroport du Findel, et d'autres aéroports proches du Grand-Duché, aux vols commerciaux, depuis lundi, pour empêcher la propagation du coronavirus, l'espace aérien est déjà étrangement vide, moins de 48 heures plus tard.

Pour celles et ceux qui avaient l'habitude de fréquenter les sites Internet référençant le moindre vol au-dessus du Luxembourg et des régions frontalières limitrophes, c'est tout simplement du jamais vu.

Cargolux toujours à l'œuvre

Un Mobile Reporter de L'essentiel s'étonnait encore, le vendredi 20 mars, de distinguer autant de vols sur les cartes virtuelles. Une chose est sûre: cette situation habituelle depuis de très nombreuses années est désormais terminée. Du moins temporairement, on l'espère, pour tout un secteur aérien qui annonce d'ores et déjà des pertes économiques astronomiques, lors des prochains mois.

Et si vous apercevez encore l'un ou l'autre avion au-dessus de vos têtes, dans les prochains jours, même si certains vols commerciaux continuent encore un peu, il y a de fortes chances que cela soit l'un ou l'autre appareil de Cargolux, au four et au moulin depuis le début de la crise du coronavirus, pour apporter son soutien au Luxembourg.

L'état du ciel européen, selon une image d'un Mobile Reporter envoyée le vendredi 20 mars 2020.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jacques le 25.03.2020 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    ce n'est pas triste au contraire c'est très bien

  • On respire le 25.03.2020 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi un "triste constat" ? C'est super, au contraire ! Pour la première fois depuis des lustres, on a un ciel bleu, dégagé et on n'a pas à supporter le vacarme des avions au-dessus de nos têtes. On entend même les oiseaux, c'est beau... pourvu que ça dure.

  • Une chance le 25.03.2020 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    Trop bien, nous avons un calme incroyable et un ciel bien "propre" pour regarder les étoiles tous les soirs.

Les derniers commentaires

  • Le Belge, une fois le 26.03.2020 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    "C'est un triste constat réalisé"....vous trouvez-vous. Je dirais le contraire plutôt...Incroyable cela.

  • Le productiviste polueur le 26.03.2020 09:05 Report dénoncer ce commentaire

    De quoi se plaint-on ?

  • seewide le 26.03.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça fait du bien. Depuis qu’ils ont réduit ces avions c’est devenu un bonheur pour les oreilles et les yeux. Et, le sommeil. Enfin, ciel bleu sans traînée blanche qui couvre tout le ciel..! Enfin, silence presque total (pas d’avions, pas de voitures, pas de travaux...) aaahhh... bonheur. Encore.. encore

  • Jean II le 26.03.2020 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Obama : Ça se voit qu'en ce moment tu n'habites pas à la campagne .

  • pourvu que ça dure le 26.03.2020 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente nouvelle !