Étude

06 mai 2019 13:04; Act: 06.05.2019 15:04 Print

«L'essentiel», média le plus consulté dans le pays

LUXEMBOURG - Avec son journal, ses deux sites Internet et sa radio, «L'essentiel» confirme ses performances exceptionnelles.

storybild

Le journal «L’essentiel» touche chaque jour 122 500 lecteurs résidents.

Sur ce sujet
Une faute?

La publication des chiffres d’audience des médias au Luxembourg, mesurés par les instituts TNS Ilres et Kantar TNS, est venue confirmer l'excellente santé de L'essentiel, média le plus consulté au Luxembourg à travers son journal gratuit, ses deux sites Internet (en français et en allemand) et sa radio.

Un peu plus de 4 000 personnes résidentes, âgées de 12 ans et plus, ont été interviewées de mi-février à fin juin 2018, et octobre 2018 à mi-février 2019, pour les besoins de cette étude, les frontaliers restant malheureusement toujours exclus de cette mesure d’audience.

Le journal L’essentiel touche chaque jour 122 500 lecteurs résidents, soit 24,2% de la population résidente âgée de 15 ans et plus. «Frontaliers inclus, ce sont 198 900 lecteurs quotidiens qui nous lisent. Notre journal reste le leader de la presse quotidienne luxembourgeoise», explique Emmanuel Fleig, directeur de L'essentiel. Les résidents âgés de 15 à 49 ans représentent 60% des lecteurs, la population active du pays 59% et les résidents étrangers 68%.

Le site d'informations le plus consulté du pays

Le site lessentiel.lu reste le site d’informations le plus consulté du pays avec un taux de couverture de 19,3% sur les résidents âgés de 15 ans et plus. Chaque jour, 97 500 internautes résidents, auxquels s’ajoutent 40 400 frontaliers quotidiens, viennent le consulter. «Sur sept jours, l'audience est de 223 800 internautes au total, dont 70% de résidents et 30% de frontaliers», commente Emmanuel Fleig.

Enfin, L’essentiel Radio 107.7 est écoutée chaque jour par 63 200 auditeurs (dont 62% de résidents). L’audience de la radio est de plus en plus qualitative avec 70% des auditeurs qui sont des actifs et 88,5% d'auditeurs vivant dans les zones urbaines les plus peuplées.

Lancé en octobre 2007 par Edita S.A, partenariat à 50/50 entre le groupe luxembourgeois Editpress et le groupe suisse Tamedia, L’essentiel confirme donc, année après année, un ancrage très solide dans le paysage médiatique luxembourgeois.

(Denis Berche)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires est volontairement désactivé
Face à l'afflux de messages déplacés, la rédaction à décidé de fermer l'espace commentaires dans cet article.

Les commentaires les plus populaires

  • Franky le 06.05.2019 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, mais bon faut rappeler aussi que pour la version papier, c'est gratuit aussi...

  • louisa le 06.05.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C parcequ il est gratuit ??

  • nepu le 07.05.2019 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo.

Les derniers commentaires

  • Rose le 07.05.2019 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous les matins la première chose que je fais après avoir pris mon café, je lis l’Essentiel sur mon iPhone, j’adore ce journal et quand je roule j’écoute la radio et souvent je rit toute seule avec les blagues . Longue vie à l ‘Essentiel.

  • nepu le 07.05.2019 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo.

  • Nina le 07.05.2019 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo l’essentiel vous êtes formidables. Merci d’exister et de me faire profiter chaque jour :)

  • tun le 06.05.2019 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo L'Essentiel.

  • Belge le 06.05.2019 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    Le succès de l'Essentiel s'explique par deux choses, la gratuité et surtout la langue.