Pandémie du conoravirus

10 avril 2020 12:25; Act: 10.04.2020 13:36 Print

L'État apporte son soutien au secteur agricole

LUXEMBOURG – En raison de la crise du coronavirus, le Luxembourg a pris certaines mesures pour venir en aide au secteur agricole.

storybild

Les agriculteurs luxembourgeois continuent d'exercer leur activité presque sans restriction. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

L'agriculture et la production alimentaire étant considérés comme «secteurs prioritaires», le gouvernement a mis en place, ces derniers jours et semaines, une série de mesures pour aider le secteur agricole à faire face à la crise du coronavirus.

Afin d'éviter les goulots d'étranglement financiers dans les exploitations agricoles, le ministère de l'Agriculture a, selon un communiqué, versé près de 25 millions d'euros au titre de la politique agricole commune (PAC) de l'UE au début de la crise. De plus, il y est mentionné que de nombreuses entreprises ont également profité du pacte de stabilité pour l'ensemble de l'économie luxembourgeoise, afin de couvrir leurs frais de fonctionnement. Les petites exploitations agricoles auraient ainsi bénéficié d'une aide immédiate de 5 000 euros et les plus grandes de subventions remboursables allant jusqu'à 500 000 euros.

«Un pilier essentiel»

En outre, les travailleurs agricoles peuvent poursuivre leur activité dans la mesure où ils respectent les règles d'hygiène et de sécurité. Le travail dans les champs et les vignes et les soins aux animaux sont tout aussi autorisés que les déplacements chez les clients. Le nouveau site «JobSwitch» a été mis en place pour faciliter aux agriculteurs la recherche de travailleurs saisonniers. Par ailleurs, les exploitants qui adhèrent à la plateforme de vente en ligne «Letzshop» n'auront pas à payer la cotisation annuelle de 500 euros.

Le ministre de l'Agriculture, Romain Schneider, souligne que «les agriculteurs et tous les professionnels du secteur représentent un pilier essentiel et indispensable de la chaîne alimentaire, qui est vitale pour l'ensemble de la population».

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Phi le 10.04.2020 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les agriculteurs sont les plus riches du pays regardez leur machineries leurs terrains et chaque année des subsides trop chaud trop droid trop de pluie trop sec etc etc Cest pour sa L’Etat doit mettre la main dans la poche .

  • Ho Mam le 10.04.2020 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca va beaucoup plus vite et avec moins de paperasses pour les agriculteurs visiblement...

  • Aliment le 10.04.2020 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Travaillant dans une entreprise agro-alimentaire, je n'ai pas vu de changement sur ma fiche de paie. Mieux, l'Etat aurait pu ne pas enlever les 31€ du mois passé pour la dépense chambre des salariés...

Les derniers commentaires

  • L B 1x le 10.04.2020 17:19 Report dénoncer ce commentaire

    Cré diou, tant mieux pour eux, nous on veut des masques.

  • Phi le 10.04.2020 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les agriculteurs sont les plus riches du pays regardez leur machineries leurs terrains et chaque année des subsides trop chaud trop droid trop de pluie trop sec etc etc Cest pour sa L’Etat doit mettre la main dans la poche .

  • Aliment le 10.04.2020 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Travaillant dans une entreprise agro-alimentaire, je n'ai pas vu de changement sur ma fiche de paie. Mieux, l'Etat aurait pu ne pas enlever les 31€ du mois passé pour la dépense chambre des salariés...

  • Ho Mam le 10.04.2020 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca va beaucoup plus vite et avec moins de paperasses pour les agriculteurs visiblement...

    • Verboten Land le 10.04.2020 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Ho Mamm: Ils ont le droit de vote et des terrains...