Luxembourg

15 novembre 2019 19:41; Act: 15.11.2019 19:58 Print

L'État en excédent budgétaire au 30 septembre

LUXEMBOURG - L'administration centrale du Grand-Duché affiche un excédent budgétaire de 736 millions d'euros au terme des trois premiers trimestres de 2019.

storybild

Le ministre des Finances Pierre Gramegna est optimiste pour les comptes de l'État. (photo: Editpress/Tania Feller)

Sur ce sujet
Une faute?

«Fin de l’année 2019, l’Administration centrale affichera une situation nettement meilleure que prévue». Le ministre DP des Finances Pierre Gramegna affiche son optimisme, après la publication par son ministère, vendredi soir, de chiffres positifs pour le budget de l'État.

Au 30 septembre, soit après les trois premiers trimestres de l'exercice budgétaire en cours, «l'administration centrale affiche une situation excédentaire de 736 millions d'euros», selon ces chiffres, présentés plus tôt vendredi aux députés des commissions des Finances et du Budget et du Contrôle de l'exécution budgétaire. L'an dernier au même moment, l'administration centrale affichait un déficit de 12 millions d'euros, contre 24 millions fin septembre 2017 et 64 millions fin septembre 2016.

Une situation favorable liée notamment à des recettes plus élevées que prévus, notamment en raison de l'évolution favorable l'impôt sur le revenu des collectivités (impôts sur les entreprises) et de la TVA. Globalement les recettes ont augmenté de 9,2%, à 1,24 milliard d'euros. À l'opposé, les dépenses de l'État n'ont grimpé que de 3,7%, à 499 millions d'euros. Au final, le gouvernement table sur un «solde pour l'année 2019 qui connaitra une nette amélioration par rapport au budget voté», qui prévoit «un déficit de 815,2 millions d'euros» pour le Luxembourg en 2019.

Le communiqué du ministère des Finances souligne aussi que les ventes de diesel ont continué à décliner légèrement en septembre. Ainsi, de mai à septembre 2019, il s'est vendu 0,31% de diesel en moins que sur la même période l'année dernière.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alberto le 16.11.2019 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Alors pourquoi on continu à percevoir l’impôt de solidarité sur les tous les salaires !!!!!

  • Toni le 16.11.2019 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut nos retourner l’impôt solidarité avec rétroactifs !!!!

  • Jean II le 16.11.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors baissez les impôts pour les petites pensions et pour les célibataires .

Les derniers commentaires

  • luxo le 17.11.2019 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec cet excédent le GDL pourrait se passer des impôts payés par les travailleurs frontaliers et reversés les montants encaissés à leurs pays de résidence

  • Mytho le 16.11.2019 18:34 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'il me donne un peu d'excédent j'ai rien contre je suis un peu en galère !!!

  • Ray le 16.11.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les familles en profitent avec plus d’allocation

    • Luxo le 17.11.2019 19:19 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais uniquement les familles modestes!

  • Paul le 16.11.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    je penses que l état sait gérer l argent du pays et tant mieux longue vie au Luxembourgeois

  • Jean II le 16.11.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors baissez les impôts pour les petites pensions et pour les célibataires .