Planetary Resources

03 novembre 2016 17:58; Act: 04.11.2016 09:45 Print

L'État investit dans l'exploitation spatiale

LUXEMBOURG - Le gouvernement luxembourgeois devient un actionnaire principal de Planetary Resources, une société d'exploitation minière des astéroïdes basée aux États-Unis.

storybild

Planetary Resources, l'État luxembourgeois et la SNCI ont signé un accord d’une valeur de 25 millions d’euros. (photo: Gouvernement du Grand-Duché)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L'ambition spatiale du Luxembourg se concrétise encore un peu plus. Le gouvernement a annoncé, ce jeudi, devenir un actionnaire principal de Planetary Resources, Inc. «Le gouvernement du Luxembourg, l'établissement bancaire de droit public, la Société nationale de crédit et d’investissement (SNCI) et la société américaine de technologie spatiale Planetary Resources ont signé un accord d’investissement et de coopération d’une valeur de 25 millions d’euros», a indiqué le ministère de l'Économie, dans un communiqué.

Cet accord se place dans le cadre de l’initiative SpaceResources.lu. qui a pour mission l’exploration et la commercialisation des ressources comme les astéroïdes. Il devrait permettre «d’accélérer les avancées techniques de la société avec l’objectif de lancer la première mission commerciale de prospection des astéroïdes d’ici 2020», précise le communiqué.

«Activités innovatrices et attrayantes»

De son côté, Planetary Resources va renforcer l’industrie spatiale locale en développant plusieurs activités exclusivement au Luxembourg. Celles-ci mettront notamment l'accent sur le développement de la propulsion, les communications dans l’espace profond ou encore les systèmes de la science de l’astéroïde.

«La participation du Grand-Duché comme actionnaire dans Planetary Resources prouve l’engagement du gouvernement à soutenir l'industrie spatiale nationale par des activités innovatrices et attrayantes dans l’utilisation des ressources spatiales et autres domaines y afférent», a salué le ministre de l'Économie, Étienne Schneider.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rigoberta Menchu le 04.11.2016 00:49 Report dénoncer ce commentaire

    qu'on me ponctionne de ma fiche de paye pour payer les écoles que mes enfants ne frequentent pas, les médecins que ne fréquente pas et les pensions que je ne percevrai jamais, ca va encore. Mais qu'on me ponctionne pour la minérie spatiale c'est vraiment se moquer des gens.

  • basta ya le 03.11.2016 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Investir dans des "ambitions spatiales" c'est bien mais investir dans un système d'assainissement et d'eau potable performant c'est mieux ! Mais c'est peut-être moins bling-bling...

  • Mika le 04.11.2016 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Donc le Luxembourg a mordu à l'hameçon et investi sur une n-ème société bidon promettant merveilles et fortune sur une niche et pour laquelle ils n'ont encore rien de concret.

Les derniers commentaires

  • Ça Alors le 04.11.2016 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis qu'il s'est marié il ne fait que des bêtises...!

  • Idéfix le 04.11.2016 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Prenez les milliards prévus pour Mars et l'exploitation de l'espace et investissez-les pour nettoyer les océans (et combattre la pauvreté)

  • Curieux le 04.11.2016 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    "Le gouvernement a annoncé, ce jeudi, devenir un actionnaire principal de Planetary Resources, Inc."??? Le "gouvernement"??? Les ministres ont donc payé pour partie de leurs deniers des parts dans cette société ?? Ou bien les contribuables ont payé pour on ne sait quoi et quelques ministres tireront des royalties quand ils attraperont un astéroïde un peu distrait ?

  • Informez vous le 04.11.2016 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Articke paru dans le wort le 22 aout intitule: Le Luxembourg un modele pour la France: Le 26 juillet, l'ancienne ministre de la Recherche, Geneviève Fioraso a remis au Premier ministre français un rapport sur l'espace qui salue les choix du Luxembourg.... faites une recherche sur google et vous verrez tt ce qu'elle dit... ce projet Lux est loin d'etre ridicule.. alors wait and see comme en 1985 quand le Lux c'est lancé dans les satelittes...

  • Mika le 04.11.2016 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Donc le Luxembourg a mordu à l'hameçon et investi sur une n-ème société bidon promettant merveilles et fortune sur une niche et pour laquelle ils n'ont encore rien de concret.

    • @Mika le 04.11.2016 14:56 Report dénoncer ce commentaire

      On dirait un expert...vous êtes vous renseignés? Lisez vous la presse spécialisée, les rapports de différents gouvernements au sujet de l'exploitation spatiale, les études faites a ce sujet? A priori non sinon vous ne prétendriez pas qu'il n'y a encore rien de concret dans ce domaine. L'ordinateur quantique et L'IA faisaient aussi bcp rire les détracteurs mal informés il y a qq années...pourtant aujourd'hui tt le monde prend tt cela très au sérieux et plus on avance plus les résultats dans ces domaines sont rapides. Il en va de même avec l'exploration et l'exploitation spatiale.