Au Luxembourg

21 août 2019 10:09; Act: 21.08.2019 14:27 Print

L'État planche sur un barème d'impôt unique

LUXEMBOURG - Le gouvernement se penche actuellement sur l'introduction d'un modèle fiscal neutre quant au mode de vie des personnes, assure la ministre Corinne Cahen.

storybild

Avec cette réforme, «chaque individu sera à égalité devant l'impôt, peu importe avec qui il vit», souligne Corinne Cahen, ministre de la Famille. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Ouverte à la signature début juillet, une pétition demandant l'octroi immédiat de la classe 2 aux familles monoparentales n'a pas obtenu ce 21 août le cap des 4 500 signatures nécessaires pour l'organisation d'un débat public à la Chambre des députés. Mais le système fiscal au Grand-Duché sera bientôt revu de fond en comble, comme le prévoit l'accord de coalition (2018-2023).

Ainsi, le gouvernement prévoit d'ici la fin de la mandature de mettre en place une imposition individuelle couplée à un barème d’impôt unique. Objectifs affichés: alléger la charge fiscale des personnes physiques, notamment les catégories de personnes vulnérables, tout en tenant compte de la présence d'enfants à charge, et éviter les changements de classe d'impôt auxquels se trouve actuellement confrontée une personne, en fonction des évolutions de sa situation familiale (mariage, partenariat, divorce, décès...). «Chaque individu sera pareil devant l'impôt, peu importe avec qui il vit. Il n'y aura plus de classes d'impôt», décrypte pour L'essentiel Corinne Cahen, ministre DP de la Famille.

Les conjoints ne seront plus découragés à travailler

«Le ministre des Finances (NDLR: Pierre Gramegna) travaille actuellement sur cette réforme, note par ailleurs la ministre. Mais il est pour l'instant l'impossible de dire quand elle entrera en vigueur, cela dépendra de son parcours législatif».

Ce modèle fiscal neutre quant au mode de vie des personnes vise aussi à ne plus décourager l'un des conjoints à exercer une activité professionnelle, comme peut l'induire le système actuel.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Superpapa le 21.08.2019 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin....une personne divorcée et qui vit seule, tout comme une personne qui a fait le choix de ne pas se marier n'a pas à subir un matraquage fiscal inégal face aux couples avec ou sans enfants.

  • johnny le 21.08.2019 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Je me méfie ! ça veut dire qu'ils vont baisser les impots pour les célibataires sans enfants, ou augmenter les impots des couples mariés avec enfants pour qu'ils soient au même niveau ?

  • julie le 21.08.2019 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    d'autant plus qu'un veuf ou une veuve garde les mêmes charges (loyer, et autres)

Les derniers commentaires

  • La classe le 22.08.2019 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    On va tous bien se faire enfler avec cette réforme. On verra bien !

  • tomo le 22.08.2019 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    Pour quand les célibataires?

  • Norby le 22.08.2019 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les politiques doivent réduire les impôts des célibataires et des veufs veuves mais ne doivent pas toucher aux impôts des personnes mariés oui je ne trouve pas normal que plus de 21% de leur salaire vont aux impôts et que de l’autre côté on augmente les impôts de la classe 1 il faut qu’il trouve un juste milieu

  • Asimov1973 le 22.08.2019 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais aussi non...si je suis tout seul avec 100k je fais la belle vie, une couple avec 100k depense pour deux voitures pas une, depense deux fois le manger, deux fois l’eau, deux fois le vêtement et deux fois assurance, medicaments....et je compte pas si on a des enfants que mangent et s’habillent au même prix que des adultes sans pourtant n’apporter rien de salaire... il faut faire un taux unique pris sur chaque personne du menage qui travaille.

    • oui mais non le 22.08.2019 16:02 Report dénoncer ce commentaire

      dans un couple il y a deux salaires. s ils gagent tous les deux comme vous ca fait 200k mon cher ..

    • Jess le 23.08.2019 00:54 Report dénoncer ce commentaire

      Plus les 2 enfants , cela fait 400k...Vous êtes trop fort.

  • Asimov1973 le 22.08.2019 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce n’est pas le même montant mais la même percentage : 10% de 500k fait 50k et 10% de 10K fait 1000€