Au Luxembourg

03 décembre 2020 11:19; Act: 03.12.2020 16:23 Print

L'État recherche des gardiens de prison

LUXEMBOURG - Le gouvernement compte recruter près de 300 agents pénitentiaires sur les deux années à venir. Certains des nouveaux embauchés travaillent... au ministère de la Santé.

storybild

Le centre pénitentiaire Uerschterhaff doit entrer en fonction début 2023. (photo: Tfeller)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nouveau centre pénitentiaire Uerschterhaff, à Sanem, doit entrer en fonction au 1er janvier 2023. La construction de la prison, où pourront être enfermés 400 détenus, est bien entamée mais, pour la faire fonctionner, il faudra des gardiens. Le gouvernement prévoit des embauches massives d'agents pénitentiaires sur les deux années à venir. La prison ne pourra ouvrir à temps que si leur formation peut être effectuée d'ici là.

Ainsi, le budget 2021 de l'État prévoit le recrutement et la formation de 168 gardiens de prison. 108 autres s'y ajouteront en 2023. Pour l'année en cours, une centaine de postes auraient dû être pourvus, mais le quota n'a pas été atteint. D'ailleurs, les nouveaux embauchés devraient être en formation à la prison de Schrassig, mais la situation sanitaire ne le permet pas pour le moment. Du coup, 27 futurs gardiens de prison ont été provisoirement recyclés au ministère de la Santé, où ils renforcent les équipes de tracing.

La ministre Déi Gréng de la Justice, Sam Tanson, a présenté le budget de son ministère, dont les embauches d'agents pénitentiaires, aux députés. La Justice recueille pour 2021, 1% du budget de l'État, soit 200 millions d'euros (+3% par rapport à 2020), dont les deux tiers sont dédiés aux salaires de quelque 1 300 postes équivalents temps plein. Les réformes de la protection de la jeunesse et du Code civil ou encore le renforcement de l'assistance judiciaire figurent parmi les priorités de ce budget.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • GJS le 03.12.2020 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    parité homme/femme ? faudra d'abord s'assurer des compétences!

  • Akula941 le 03.12.2020 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca va permettre à l’élite luxembourgeoise de trouver du travail...

  • Gemini le 03.12.2020 15:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est certain qu'avec la manière dont la criminalité se développe dans le pays, gardien de prison devient un métier d'avenir. Les politiciens devraient peut-être se pencher davantage sur les causes que sur les effets. Mais ça, c'est probablement trop demander...

Les derniers commentaires

  • Henri le 04.12.2020 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Hein ? Des gardiens se sont enfuits ? C'est pour cela qu'on les recherche ?

  • #payetadette le 04.12.2020 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    276 personnes à engager pour en surveiller 400 payé par nos impôts!! A quand la facturation des frais de prison aux détenus et familles de ceux-ci? Ma mère a bien payer des années la maison de repos de sa maman, et on trouve cela normal. Alors pourquoi ne pas faire travailler les détenus pour payer la dette financière qu’ils occasionne à la société?

  • veritis le 04.12.2020 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    suis partant pour le service réinsertion et suivit de dossier. mais, faut faire un concours ( complètement inutile) absurde pour pouvoir y travailler alors sue j'ai la nationalité parle les trois langues et réside ici

  • Pit vun Uespelt le 04.12.2020 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends toujours pas toutes les personnes qui pensent qu’à Luxembourg on ne devrait pas demander le Luxembourgeois pour un boulot public. Est-ce qu’en France on ne demande pas le Français ?

    • le luxembourgeois le 04.12.2020 13:21 Report dénoncer ce commentaire

      Le luxembourgeois est devenu la langue officielle du Luxembourg en 1984. Même pas quarante ans, un tiers de siècle, c'est a dire rien. Pour les personnes de plus de 36ans, c'était le français la langue officielle du Luxembourg.

    • Oldie le 04.12.2020 18:26 Report dénoncer ce commentaire

      Eh ben, j'ai bien plus que 36 ans, mais le Luxembourgeois est MA langue officielle.

  • Welcome le 04.12.2020 00:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rigolo ils ont ouvert les portes pour des bonhommes comme toi vas-y te présenter ils t’embauches de suite tu feras parti de l’élite imaginaire et avec de la chance tu bosseras avec un de tes voisins, vous formerez la future élite du Luxembourg lol