Xavier Bettel

28 juin 2020 12:51; Act: 29.06.2020 10:38 Print

«L'Europe ne doit pas rater la sortie du vaccin»

LUXEMBOURG - Le Premier ministre Xavier Bettel s'est exprimé sur «TV5 Monde» au sujet de sa gestion de la crise du Covid-19.

storybild

Le Premier ministre Xavier Bettel s'est exprimé longuement sur l'antenne de TV5MONDE au sujet de sa gestion de la crise du Covid-19. (photo: TV5 Monde)

Sur ce sujet
Une faute?

Après France 24, c'est au tour de TV5 Monde d'accorder une large fenêtre d'expression à Xavier Bettel. Dans l'émission «Internationales», le Premier ministre luxembourgeois s'est exprimé sur la manière dont il a géré la pandémie de Covid-19 au Grand-Duché. Une séquence enregistrée, il y a peu, depuis le Musée d'art contemporain du Luxembourg (Mudam) et mise en ligne ce samedi 27 juin 2020.

Que retenir de ces 53 minutes d'une émission présentée par deux journalistes français, Françoise Joly (TV5 Monde) et Philippe Ricard (Le Monde)? «On ne gagne rien dans ce genre de crise», a reconnu d'emblée Xavier Bettel, «mais on s'est rendu compte de choses que l'on ne savait pas. Que la liberté avait un prix. On pensait que la liberté était acquise, mais quand on ne pouvait plus se déplacer librement, c'était quelque chose de pesant. J'ai trouvé que la solidarité au Luxembourg était remarquable. Quand on allait faire les courses pour la voisine plus âgée, quand on promenait le chien du voisin plus âgé,... On a appris la valeur des relations humaines que l'on n'avait peut-être pas auparavant».

«Ne pas voir sa mère, car c'est une personne vulnérable, c'est très dur»

Après avoir rappelé une nouvelle fois que le Grand-Duché s'était préparé à la crise dès le mois de janvier, le Premier ministre a également indiqué que le premier cas de Covid-19 au pays s'était déclaré après avoir été «en vacances dans un pays européen». Sans préciser lequel en particulier. Au sujet de la distribution de masques, Xavier Bettel a souligné que c'était normal d'en avoir distribué à tout le monde et aux frontaliers, «car ils font quand même partie de notre pays».

Et quand ses adversaires politiques le qualifient de «trop prudent», le Premier ministre affirme d'emblée qu'il préfère être trop prudent et qu'on le lui reproche». «Sérieusement, je préfère être trop prudent dans cette crise que de compter les morts après. Dès le départ, on a voulu être prévoyants. Je suis quelqu'un qui aime la vie et qui n'aime pas les restrictions, mais je sais que c'est un effort de solidarité par rapport aux autres. Ne pas voir sa mère, car c'est une personne vulnérable, ne pas la serrer dans les bras, c'est très dur, mais c'est dans son intérêt, même si j'ai envie de le faire».

«Fermer les frontières, c'était pour plaire au gens, pour les rassurer...»

Alors que la courbe d'infection a subitement augmenté depuis trois jours, Xavier Bettel persiste et signe: «Ce serait une erreur de refaire un lock-down comme on l'a fait (à la mi-mars)». «On va tester toute la population et puis on n'a quand même plus de morts depuis un mois et on n'a personne en soins intensifs», rappelle le Premier ministre. «Ce sont des choses positives et on doit désormais compter sur les gens qui sont le problème et la solution».

Très déçu du manque de coopération entre les États de l'Union européenne lorsqu'il s'exprimait au mois d'avril, Xavier Bettel se montre désormais moins virulent. «On ne peut pas dire aujourd'hui que l'Europe a échoué», corrige-t-il. «Je n'étais pas content, j'étais agacé, car on n'arrivait pas à se mettre d'accord sur des positions communes, mais avec du recul, je me rends compte que c'était très dur. En France, par exemple, la situation n'était déjà pas la même dans le Grand Est ou à l'ouest du pays... Même chose entre deux pays limitrophes comme la Belgique et les Pays-Bas, ou encore le Portugal et l'Espagne. Fermer les frontières, c'était pour plaire au gens, pour les rassurer... mais si le Luxembourg avait fermé ses frontières, on aurait pu fermer les hôpitaux et dire aux gens qu'ils allaient mourir tout de suite».

«L'Europe doit être indépendante par rapport aux autres continents»

Au sujet de la phase actuelle avec la réouverture progressive, mais désordonnée d'un pays à l'autre, Xavier Bettel se montre tolérant «sans vouloir prendre la défense de tout le monde», dit-il. «Comme on n'a pas été en mesure de se coordonner au départ, c'était logique de ne pas y arriver pour le déconfinement. Maintenant, il ne faut pas rater la sortie du vaccin. Si l'Europe ne prend pas la commande pour vacciner d'abord les personnes vulnérables, les mêmes dans tous les pays, on aura vraiment un gros gros problème. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, est en train de voir comment on peut coordonner tout ça au niveau européen. J'espère que cela va aboutir, sinon les gens ne comprendront pas...»

«Au niveau de l'industrie pharmaceutique, ce n'est pas normal que l'on regarde ce qu'il se passe aux États-Unis ou en Asie», regrette le Premier ministre. «Il est temps d'avoir une stratégie européenne. On doit mettre des moyens supplémentaires sur la recherche. On doit avoir notre indépendance par rapport aux autres continents. On doit avancer, mais pour le moment, ce sont des petits pas...»

Retrouvez l'intégralité de cet entretien ici.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thor le 28.06.2020 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    La cooperation au niveau europeen à été un échec total. Des pays comme l'Espagne qui ferment les frontières sont meme se soucier de prevenir ses voisins direct comme la France ou le Portugal. Pays comme la Grèce qui ferment les frontières au touristes italiens (le pays qui a eu le lock down le plus strict dans tout l'UE) mais qui laissent entrer les touristes suedois, eux qui s'en foutaient complètement du COVID. Bref, ce n'est pas l'UE dans laquelle je veux vivre!

  • eauterrevie le 28.06.2020 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prochainement : pénurie d eau il faudra y réfléchir aussi

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 29.06.2020 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le professeur Perrone a très bien résumé tout ça : "On s'est d'abord posé la question de savoir si la lance à incendie était homologuée avant de songer à s'en servir pour éteindre l'incendie." L'Europe, c'est d'abord la bureaucratie. L'humain n'est pas pris en compte. Et la France en est la caricature : endiguer une pandémie à coups d'attestations auto-attestées. Faut avoir fait l'ENA pour en arriver là...

Les derniers commentaires

  • alain bécile heureux le 29.06.2020 18:49 Report dénoncer ce commentaire

    Oui invasion des extra-terrestres qui nous attend je l'ais ai vu une paire de fois,comme rael y m'ont tout dit.Le coronavirus c'et invasion des extras-terrestres gentils qui sont venus en amis nous sauvés,le virus n'existe pas ce n'est pas le Covid c'est rencontre du troisième type amen a tous….Nostradamus avait raison………;)

  • Ce que chacun.e doit savoir le 29.06.2020 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    Si la modération ne faisait pas de sélectivité quand on parle du vaccin, alors certains posts expliquent que le vaccin qu'ils (ceux qui sont au pouvoir et les big pharma et les Bill Gates & cie de l'Etat Profond US) nous préparent est un vaccin d'un nouveau type (ARN) qui n'a jamais été utilisé ni testé et pour lequel on ne dispose d'aucune données sur les effets secondaires. Le principe du vaccin ARN et de modifier notre ADN pour que nos cellules produisent l'antigene (pas des anticorps) contre le Covid. Recherche sur "Vaccin coronavirus (Covid-19) : 8 questions pour comprendre".

  • le centre du monde le 29.06.2020 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    Soignez vous bien les patients et les malades…..

  • Keulen le 29.06.2020 13:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans moi avec votre vaccin !!

  • Alex le 29.06.2020 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    En Europe, on l'a vu pendant le confinement, c'est le chaos total. Et pendant que nos politiques dépassés nous inondent de belles paroles, en réalité on est pas capable de se mettre d'accord entre-nous, les américains et les chinois, eux ne se posent pas de questions, mais ils avancent...