Au Luxembourg

25 janvier 2019 16:38; Act: 25.01.2019 20:19 Print

«L'homme qui répare les femmes» était au Palais

LUXEMBOURG - Le Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, et la Grande-Duchesse ont présenté vendredi un forum contre les violences sexuelles organisé au Luxembourg en mars.

storybild

La Grande-Duchesse Maria Teresa, le docteur Denis Mukwege et la juriste Céline Bardet ont présenté l'initiative contre les violences sexuelles. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

«Stand Speak Rise Up!» C'est le nom de l’initiative de la Grande-Duchesse Maria Teresa pour lutter, et en finir, avec les violences sexuelles dans les zones sensibles. Elle l'a présentée ce vendredi, et l'a lancée en partenariat avec la Dr. Denis Mukwege Foundation et l'ONG «We are not weapons of War».

Le forum se déroulera les 26 et 27 mars à l'European Convention Center du Kirchberg. Il réunira de nombreux acteurs clés de la communauté internationale, des survivantes et des hauts dirigeants d'organisations internationales. En outre, trois prix Nobel de la paix seront là: le Professeur Muhammad Yunus, Nadia Murad, prix Nobel en 2018, et le Dr Denis Mukwege. Ce dernier, lui aussi lauréat l'an dernier et surnommé «l'homme qui répare les femmes» pour la manière dont il soigne les femmes victimes de sévices sexuels en Afrique, était présent ce vendredi au Palais grand-ducal pour la présentation de la manifestation.

L'initiative cherche à lutter contre un phénomène majeur dans les zones de conflit: l'utilisation du viol comme arme de guerre, de terreur et de soumission. Les femmes sont rarement au front, pendant la guerre, mais elles sont souvent les premières victimes civiles des conflits. Et, pour donner la parole aux victimes, une quarantaine de survivantes viendront au Luxembourg en mars.

(L'essentiel)