Taxation au Luxembourg

10 septembre 2019 15:43; Act: 10.09.2019 16:58 Print

L’impôt de solidarité ne sera pas modifié

LUXEMBOURG – Le ministre des Finances a expliqué, mardi, que l’impôt augmenté au moment de la crise financière ne reviendrait pas prochainement à son niveau initial.

storybild

Pierre Gramegna ne veut pas diminuer l'impôt de solidarité. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Dix ans après la crise financière, il n’est pas question de réduire l’impôt augmenté durant cette période. Pierre Gramegna (DP), ministre des Finances, a en effet expliqué mardi, en réponse à une question de la députée Diane Adehm (CSV), qu’il «n’existait à ce stade aucune raison de remettre en question le niveau actuel de l’impôt de solidarité». Alors à 2,5%, celui-ci avait été porté à 4 voire 6% à l’époque, puis jusqu’à 9% actuellement, rappelle l’élue d’opposition.

Pierre Gramegna justifie sa décision par le fait que la crise financière ne soit «pas encore complètement digérée au niveau des finances publiques». En effet, «le niveau d’endettement reste au-delà de celui d’avant la crise», la dette publique étant passée de 8% du PIB en 2007 à 23,7% en 2013, indique-t-il. De plus, l’impôt de solidarité alimente un fonds pour l’emploi. Or, ce secteur fait face à de nombreux défis, comme la digitalisation, d’où le besoin d’argent, selon le ministre.

Sur un plan plus technique, Pierre Gramegna a rappelé que l’impôt de solidarité constituait «une majoration de l’impôt sur le revenu, et ne peut donc pas être analysé indépendamment de celui-ci». Selon ses dires, la taxation a «significativement baissé pour la plupart des contribuables» depuis la réforme de 2017/2018.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Martin Mc fly le 10.09.2019 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    c'est surtout qu'il faut financer les salaires mirobollants de des fonctionnaires, les gros 4x4 et Tesla de la Police et les Berlines de Luxe des politiciens

  • avis le 10.09.2019 16:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons il faut toujours aller pomper chez les mêmes...Des promesses toujours des promesses !

  • wullmaus le 10.09.2019 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui va croire ce raisonnement.!! Faut bien payer sur le dos des Contribuables, circulation gratuite Trains , Bus , Tram des 04. 2020.!!!!

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 11.09.2019 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas modifier cet impôt pour qu'il devienne réellement un impôt de solidarité? Il serait judicieux d'imposer plus ceux qui ont des revenus supèrieur à la moyenne nationale pour le redisdribuer à ceux qui ont des revenu inférieur à la moyenne et d'exonérer totalement ceux qui gagnent moins que 80 % du revenu médian. Un véritable impôt de solidarité doit permettre de réduire les écarts entre ceux qui gagnent beaucoup et ceux qui ne gagnent pas assez pour vivre et se loger décement au GDL.

  • KODJAK le 11.09.2019 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est ça que j'ai dit toujours rien n'est gratuit, on finira par payer tôt ou tard !!!!

  • Paul Lux Ville le 11.09.2019 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps que le citoyen lambda du pays fasse comprendre à l'Etat, qu'il faut revoir les salaires mirobolants de la fonction publique! Cela va devenir intenable un jour! Et il est hors de question d'augmenter les impôts pour entretenir le train de vie d'une minorité!

  • Henck le 11.09.2019 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Lire les 3 commentaires qui date d hier me fait penser que certains sont affligeants de bêtises Qu au lieu de braire comme des agneaux qu on égorge ils devraient regarder la situation des voisins pour se rendre compte qu ici on est plus que bien ! En effet la digitalisation est un défi, ou est le mal à se préparer ? Oui la réforme a fait baisser l imposition et on aura droit a un index encore cette année Un homme averti en vaut deux

    • Mirage 2000 le 11.09.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

      On est bien en apparence...Car ici les prix explosent de partout!

    • @Henck le 11.09.2019 15:16 Report dénoncer ce commentaire

      J'imagine que vous n'avez pas de salaire minium, j'imagine aussi que vous n'êtes pas locataire et que l'impôt de solidarité ne vous impacte pas tant que ça. Un index toujours un index pour justifier ceci cela, non l'index ne sert à rien tout augmente même avant l'index. Il faudrait arrêter l'index et faire un coefficient correcteur par rapport au coût de la vie. Pensez un peu aux gens en-dessous et pas juste au dessus de vous!

  • Intéressé le 11.09.2019 07:55 Report dénoncer ce commentaire

    Et donc pour une imposition qui ne dépendra plus de son statut (marié, divorcé, veuf, célib etc.), ce sera fait quand exactement ??