Au Luxembourg

26 juillet 2019 14:59; Act: 26.07.2019 15:38 Print

L'incendie de Hamm a duré près de 9 heures

LUXEMBOURG - En tout, 102 pompiers ont été mobilisés pour maîtriser l'incendie de Hamm. Le feu s'est éteint vers 23h15, jeudi après-midi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le puissant incendie à Hamm, qui a mobilisé 102 pompiers de 20 casernes, jeudi après-midi, a duré près de neuf heures. Dans un communiqué envoyé par le Corps grand-ducal d'incendie, ce vendredi, le centre explique ne pas avoir essayé d'éteindre le feu qui a ravagé un camion de pompiers. Cela aurait été trop risqué pour les soldats, alors que les flammes progressaient très vite.

L'incendie se propageait tellement vite que des stations-services qui se trouvaient à proximité de la forêt ont été évacuées le temps de la maîtrise du feu. La route a aussi été fermée à la circulation.

D'après la police, le feu aurait pris suite à l'embrasement de bottes de foin, peu après 14h, et s'est vite répandu. Un camion de pompiers a pris feu et s'est retrouvé bloqué dans le champ. Les pompiers ont pu en sortir rapidement et n'ont pas été blessés, mais le véhicule a été entièrement détruit.

Les pompiers ont eu du mal à venir à bout de l'incendie. S'il était sous contrôle vers 19h30, il n'a été éteint que vers 23h15. Les soldats du feu sont restés sur les lieux jusqu'à 2h du matin pour s'assurer qu'il n'y ait pas de reprise.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Schlapp le 26.07.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les pompiers, et tant pis pour le camion ! du moment que vous n'êtes pas blessé c'est le principal ! et que les riverains soient en sécurité !

  • Bravo les gars le 26.07.2019 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, on ne le dit pas assez, ces personnes font un travail remarquable. Par contre, comment des bottes de paille peuvent s'enflammer toutes seules ? Cela mérite une enquête

  • en deuil le 27.07.2019 05:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un "petit aperçu"de ce que vivent les pompiers et riverains au Portugal..la oui c est du sérieux !!!!

Les derniers commentaires

  • la deux le 27.07.2019 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le bétonnage de toutes les surfaces possibles ( bosquets, petites forêts, parques champs) est aussi une cause de terres sèches

  • Soleil le 27.07.2019 06:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    90 pompiers pour un champ, pompier un métier d’avenir. Une enquête? Ça fait 30 ans que les scientifiques tirent la sonnette d’alarme.

  • en deuil le 27.07.2019 05:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un "petit aperçu"de ce que vivent les pompiers et riverains au Portugal..la oui c est du sérieux !!!!

  • nina le 26.07.2019 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un énorme bravo aux pompiers et tout le respect a eux

  • Alain H. le 26.07.2019 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    La prochaine fois peut-être qu'il serait bien de ne pas laisser de camion tout seul à son triste sort...

    • @ Alain le 26.07.2019 23:36 Report dénoncer ce commentaire

      Vous ne savez pas comment cela est arrivé ! Si vous êtes meilleur, proposez vos services.