Coronavirus au Luxembourg

07 juillet 2020 17:14; Act: 07.07.2020 17:31 Print

L’OGBL réclame des mesures pour le pouvoir d'achat

LUXEMBOURG - Le syndicat appelle ce mardi le gouvernement à prendre plusieurs mesures pour aider les résidents impactés par la crise du Covid.

storybild

L’OGBL (avec ici sa présidente, Nora Back) demande notamment des mesures pour freiner «l’explosion» des prix du logement. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Y a-t-il un risque de crise sociale au Luxembourg? L’OGBL, qui organisait ce mardi son comité national, le pense. «Avant la crise du coronavirus, il y avait déjà beaucoup d’inégalités au Grand-Duché, indique Nora Back, la présidente du syndicat. Une étude soulignait ainsi que 30% des résidents avaient du mal à boucler les fins de mois. Ce pourcentage risque d’augmenter si rien n’est fait pour renforcer le pouvoir d’achat».

À ce titre, l’OGBL demande des mesures pour freiner «l’explosion» des prix du logement, présenté comme le «premier rongeur du pouvoir d’achat» dans le pays. Le syndicat propose notamment la mise en place d’un impôt foncier progressif. «À mesure que la valeur totale des biens d’un contribuable augmente, le taux d’imposition et donc le montant de l’impôt foncier à payer augmenteraient progressivement, explique-t-il. Celui qui possède 10, 20, 50 ou 100 biens immobiliers et fonciers «devrait être (progressivement) privé de l’incitation à acquérir encore davantage de propriétés immobilières, au détriment du reste de la population».

Exonérer de l'impôt les primes reçues

En outre, le syndicat a demandé ce mardi au gouvernement «la réindexation immédiate avec effet rétroactif des allocations familiales, qui n’ont pas été adaptées depuis 2006». L’OGBL estime ainsi que l’ajustement prévu dans le programme du gouvernement pour la fin de la législature en 2023, «arriverait beaucoup trop tard», alors que les allocations familiales ont perdu «plus de 20% de leur valeur depuis 2006».

Enfin, l'OGBL demande des «améliorations fiscales» pour les ménages à faibles et moyens revenus. «Des allègements fiscaux ciblés et sélectifs doivent être envisagés, explique le syndicat, par exemple en augmentant l’abattement fiscal pour les monoparentaux, les salariés, les retraités, et les bénéficiaire du salaire social minimum». L’OGBL propose aussi une exonération de l’impôt sur les primes reçues par les salariés dans le cadre de la crise du Covid-19, jusqu'au seuil d’un mois de salaire au niveau du salaire social minimum.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ignazio le 07.07.2020 18:00 Report dénoncer ce commentaire

    La plus grande inégalité du Luxembourg, c'est l'inégalité devant la masse de travail à fournir.

  • balsamorinol le 07.07.2020 20:56 Report dénoncer ce commentaire

    ... augmenter le pouvoir d'achat des résidents, c'est ce qui a toujours été fait dans le passé et c'est ce qui a toujours fait augmenter le coût du logement... quand on aide financièrement les locataires, les propriétaires augmentent le prix... c'est d'une logique basique... le jour où le Gouvernement sortira de cette logique pour augmenter l'offre de logements, on assistera à une baisse mécanique du coût du logement. Mais, comme vous savez, ceux qui votent les lois sont surtout des propriétaires... le Luxembourg restera encore pendant longtemps un beau pays de rentiers...

  • Angelo51 le 07.07.2020 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les syndicats ne changeront jamais : toujours à réclamer plus sans contrepartie, même quand le bateau coule, toujours à attiser l'envie des masses envers ceux qui ont réussi par l'effort, toujours à niveler par le bas.. toujours les yeux fixés sur le passé en évitant soigneusement de regarder l'avenir qui fait peur. Des gagnants en somme.

Les derniers commentaires

  • evervr" le 08.07.2020 22:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi Nora Bach est elle si malade? Elle compense le stress

  • IpoCrite le 08.07.2020 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et si tout simplement nous arrêtions d’acheter de la merde ? Vu le parc automobile au lux vous devriez vous poser des questions. Oh schlem je dois rouler en bmw , pas de sous pour la Porsche

  • Opinion le 08.07.2020 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    bonne idée les plans sociaux se multiplient mais on va demander plus d'argent aux entreprises. Et pourquoi l'OGB L ne créait pas une coopérative et appliquait ce qu'elle prêche. C'est plus facile d'être généreux avec l'argent des autres.

  • aain bécile heureux le 08.07.2020 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    Faire une rénumeration sur les prix farfelus….AU gouvernement réveillez vous on peut faire bouger les choses en y mettant une bonne volonté.

  • letzebuerg fir all bierger le 08.07.2020 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    l'OGBL ca sert a quoi ce bidule ? le grand-duché va devenir un pays de fonctionnaires et rentiers, et quelques esclaves importés d'on-ne sait-ou pour les servir