Politicien luxembourgeois

13 novembre 2019 13:12; Act: 13.11.2019 13:30 Print

L'opération de Jean-​​Claude Juncker s'est bien déroulée

Jean-Claude Juncker était entré lundi à l'hôpital pour subir, mardi, une opération due à un anévrisme. Il pourrait quitter l'unité de soins intensifs dès ce mercredi.

storybild

Jean-Claude Juncker avait déjà été opéré en août pour une ablation urgente de la vésicule biliaire.

Sur ce sujet
Une faute?

L'opération d'anévrisme de Jean-Claude Juncker, le président sortant de la Commission européenne, s'est bien passée, a indiqué l'institution au journal allemand Bild. Le dirigeant luxembourgeois, âgé de 64 ans pourrait quitter l'unité de soins intensifs dès ce mercredi, un jour après l'opération. La date à laquelle il pourra reprendre ses fonctions est encore inconnue.

L'intervention devait permettre de traiter «un anévrisme aortique» découvert dans la région de l'abdomen. Pour rappel, Jean-Claude Juncker avait déjà été opéré en août pour une ablation urgente de la vésicule biliaire.

Report du procès de l'affaire SREL

Le dirigeant luxembourgeois a officiellement terminé son mandat de président de la Commission européenne, le 31 octobre dernier. Mais il est toujours en fonction car sa successeure Ursula von der Leyen éprouve des difficultés pour former son équipe, après le rejet par le Parlement européen de trois candidats aux postes de commissaires. Elle ne débutera officiellement son mandat que le 1er décembre prochain.

L'intervention chirurgicale de Jean-Claude Juncker a également pour conséquence un report du procès de l'affaire SREL (Service de renseignement de l'État luxembourgeois), qui devait débuter le 19 novembre, et dans lequel l'ancien Premier ministre luxembourgeois doit être entendu comme témoin.

(L'essentiel/dpa)