Coronavirus au Luxembourg

15 juillet 2020 15:30; Act: 15.07.2020 16:11 Print

L'opposition se demande ce que l'État «a à cacher»

LUXEMBOURG - Au vu de la recrudescence des infections au Covid-19, les partis d'opposition exigent des «chiffres concrets» sur la situation actuelle.

storybild

Discrets durant la première vague, les partis de l'opposition demandent des comptes au gouvernement. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

«Il y a deux grandes rumeurs qui circulent sur les infections. D’un côté qu’elles ont lieu dans des grandes fêtes privées, et de l’autre que ce sont notamment les personnes marginalisées du sud du pays qui en sont le plus touchées», a présenté Marc Baum (déi Lénk) ce mercredi dans une conférence de presse de dernière minute réunissant les différent partis d’opposition. «Si nous n’avons pas de chiffres concrets sur les lieux d’infection, ces rumeurs vont continuer et l’État finira par en souffrir».

Mardi, 100 cas d’infection au Covid-19 ont été enregistrés dans le pays, sur 11 280 tests réalisés en 24h. Des chiffres «dramatiques», selon l’opposition. «On ne sait pas concrètement ce que signifient ces chiffres. Nous n’avons pas assez d’informations sur les foyers d’infection», a encore martelé Martine Hansen, du CSV. Et d’ajouter qu’il faut s’assurer «que le tracing puisse fonctionner, malgré la hausse des cas». Quid des infections dans les lieux de travail, écoles et Horesca, se questionnent encore les députés.

«Est-ce que le train de la lutte contre le virus a déraillé?»

À un jour du vote du projet de loi sur les restrictions de rassemblements (maximum 20 personnes à l’intérieur) à la Chambre des députés, l’opposition s’est montrée ferme. Pas question de voter une loi qui «se base sur des chiffres d’il y a deux semaines. Nous voulons en savoir plus sur la situation actuelle, a souligné le député des Pirates, Sven Clément. Est-ce que le train de la lutte contre le virus a déraillé?».

Outre les précisions sur les clusters, les partis de l’opposition exigent davantage de «projections sur le nombre de personnes infectées». «L’Uni a établi des statistiques projetées sur le nombre de morts et de lits occupés, mais nous ne savons pas quel est le chiffre "normal" des infections».

«Qu’est-ce que l’État a à cacher?»

Gast Gibéryen de l’ADR a encore soulevé des «problèmes de communication». «Il paraît que le gouvernement était au courant depuis lundi que les autorités allemandes comptaient instaurer une quarantaine aux personnes venant du Luxembourg. Mais nous l’avons appris hier soir (NDLR: mardi) par la presse. Qu’est-ce que l’État a à cacher?».

Lors d'une conférence de presse organisée après le Conseil de gouvernement, mercredi, Xavier Bettel et Paulette Lenert ont martelé que le gouvernement faisait preuve de transparence. «Les chiffres sont alarmants mais pas choquants», a indiqué le Premier ministre, précisant qu'il était encore «prématuré de faire des annonces». Des mesures supplémentaires pourraient toutefois êtres annoncées dimanche, «si cela s'avère nécessaire».

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Damned le 15.07.2020 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    «Les chiffres sont alarmants mais pas choquants» Encore une phrase qui sonne bien et qui ne veut rien dire.

  • Pierre Merle le 15.07.2020 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cora Le CSV fait de son mieux pour exister. Même sur le dos de la santé collective.

  • kevin le 15.07.2020 16:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vivons avec se virus et puis c'est tout!!!

Les derniers commentaires

  • faites le le 16.07.2020 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L opposition devrait introduire une demande pour contrôler toutes les asbl puissantes strictement.. là beaucoup de choses sont cachées , sérieux on dirait que certaines sont au dessus des lois et peuvent tout se permettre . J ai personnellement osé dénoncé des abus et ne regrette absolument pas , car je pense avoir sauvé des personnes . On attend quoi pour réagir ?

  • omi66 le 16.07.2020 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L‘opposition souffre de ne pas être au pouvoir

    • Sylvie le 16.07.2020 16:12 Report dénoncer ce commentaire

      omi66, avec une "opposition" pareille au pouvoir, ce serait le désastre total!

  • ziko le 16.07.2020 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    manque de transparence systématique et ne jamais prendre responsabilité des erreurs. il fallait que des ministres Santé, education se barrent sur base de ce scandale menant la réputation du pays à dégrader. mais la coalition avant tout

  • anonymus le 16.07.2020 07:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'état nous cache toujours des choses depuis que le temps des temps a un état....faut que ça change au niveau national...une nouvelle organisation interne des gens qui plaide pour le peuple, il faut des personnes neutre a l'intérieur de chaque section d'état un simple citoyen/ne qui puisse avoir accès aux discussions et décision une sorte porte parole du peuple

  • dulux le 16.07.2020 00:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne vois pas ce que vous voulez demontrer. que l'on est pas immunise ? les tests permettent d'eviter que le virus de multiplie. a force de le ralentir, il s'arrêtera. c'est ne se fait pas si rapidement et facilement que ça.