Au Luxembourg

16 janvier 2018 19:15; Act: 16.01.2018 19:13 Print

L'UE coûte moins d'un café par jour aux habitants

LUXEMBOURG - Avec 1,56 euro par jour, les résidents du Luxembourg sont les plus gros contributeurs à l'Union européenne. Mais cela reste moins que le prix d'un café.

storybild

(photo: Commission européenne)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour rebondir sur le Brexit et une déclaration de Bruxelles, qui prétendait il y a quelques jours que l'adhésion à l'Union européenne coûtait moins cher aux citoyens qu'une tasse de café quotidienne, le site Politico a développé l'hypothétique «index café», également appelé «index Cappuccino». Ce dernier se penche sur le coût réel par habitant pour chaque état membre de l'UE, comparé au coût d'un café («avec une touche de lait»). Et les enseignements ne sont pas inintéressants.

On se rend compte que l'adhésion du Luxembourg à l'Union européenne coûte 1,56 euro par jour à ses habitants. S'il s'agit du coût le plus élevé de tous les états membres, en l'occurrence sept fois plus qu'en Bulgarie (0,18 euro) ou en Roumanie (0,22 euro), il reste en effet inférieur au prix moyen d'un café dans le pays, fixé en moyenne à plus de 2 euros. Et c'est le cas pour la plupart des états membres hormis la Belgique, deuxième contributeur avec 1,46 euro.

Cet «index cappuccino» tord le cou à quelques clichés et notamment celui qui prétend que les Allemands sont de gros contributeurs au budget de l'UE. D'après Politico, ils ne paient en effet «que» 0,84 euro par jour et par habitant, moitié moins que les Luxembourgeois donc. La France est 7e avec 0,91 euro par jour et par habitant, l'Italie 11e avec 0,75 euro ou encore le Portugal 17e avec 0,48 euro.

Il y a quelques mois, L'essentiel s'était également penché sur la question de la contribution de chaque état membre. En 2014 par exemple, l’Union européenne disposait d’un budget global de près de 144 milliards d’euros, dont 232,1 millions émanant alors du Luxembourg, soit environ 403 euros par habitant pour l'année.

(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nickname le 16.01.2018 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    569 euros par an et habitant rien que pour l'UE? C'est énorme!

  • Vincent le 16.01.2018 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien, ca nous rapporte combien par an? Voilà la question.

  • Luxo le 16.01.2018 22:02 Report dénoncer ce commentaire

    L'UE ne coûte rien aux luxembourgeois, car le GDL reçoit plus qu'il ne donne!

Les derniers commentaires

  • Grégoire le 17.01.2018 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ca avec des fonctionnaires européens qui bénéficient d'un statut fiscal des plus avantageux au monde environ 10% d'impôt quand la moyenne luxembourgeoise de trouve entre 15% et 30% d'imposition...

    • Louis le 17.01.2018 14:06 Report dénoncer ce commentaire

      Les tranches du barème pour l'impôt sur le revenu des fonctionnaires européens va de 8 % à 45 %. Au moins, vous savez qu'ils paient des impôts, c'est déjà ça.

    • @Louis le 17.01.2018 15:13 Report dénoncer ce commentaire

      Et il y a l'impôt de solidarité de 6% qui a été introduit en 2014 jusqu'en 2023. Ce qui fait que les tranches vont en réalité de 14% à 51%. Mais comme indiqué, c'est déjà pas mal si Grégoire est au courant qu'il y a un impôt, même si ses chiffres sont inexactes.

    • Hofcat le 17.01.2018 17:47 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a pas de cumul avec le revenu conjoint! Et sysmétriquement le cumul paie bcp moins d'impôt puisqu'il/elle a un "pauvre" fonctionnaire UE à nourrir! Quand va-t-on arrêter de tolérer ça? Oui c'est "légal" mais bien immoral.

  • dieux le 17.01.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    y PARAIT que le café et l'aspartame amène des cancers est ce vrai?!

  • p44th le 17.01.2018 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Café amer,à qui le sucre?

  • Citoyen 57 le 17.01.2018 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    L'Union Européenne prends t elle en compte le budget national que certains états dépensent pour entretenir les militaires qui protégent les multinationales en Afrique,au Moyen Orient?? Des internautes critiquent ses statistiques à juste titre.

  • Django le 17.01.2018 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je préférerais boire un café en plus par jour dans un pays avec frontières...le saviez-vous?

    • Vincent le 17.01.2018 11:04 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne le savais pas. Mais, je pouvais m'en passer.

    • Django le 17.01.2018 11:08 Report dénoncer ce commentaire

      J'imagine...pas étonnant.

    • Vincent le 17.01.2018 11:28 Report dénoncer ce commentaire

      Non, mais ne le prenez pas mal. Mais dans un pays qui mise beaucoup sur l'ouverture et qui en profite également beaucoup, pourquoi voulez-vous revenir aux frontières ? Ce ne sont pas des frontières qui résoudront les problèmes

    • Django le 17.01.2018 11:31 Report dénoncer ce commentaire

      Ca c'est vous qui le dites. L'ouverture des frontières n'en règle pas plus...au contraire.

    • Stann le 17.01.2018 11:40 Report dénoncer ce commentaire

      @ Django: sans emploi, je suppose? Car - sans l'Europe, le Luxembourg fait quoi? De l'évasion fiscale, voire plus?

    • @Vincent le 17.01.2018 11:55 Report dénoncer ce commentaire

      Vincent...gamin les frontières étaient fermées...et on avais déjà bcp de main d'oeuvre étrangère et déjà bcp de frontaliers...pour nous ca n'aurais rien changé...les filles aux douanes serraient juste un peu plus longues..

    • Vincent le 17.01.2018 12:03 Report dénoncer ce commentaire

      @@Vincent (ce n'est pas facile à écrire...) Quand vous étiez gamin, peut-être que ça fonctionnait. Mais qu'on le regrette ou non, le monde a changé, évolué, vers plus d'ouverture. En ne s'adaptant pas, on risque e tomber de haut.

    • Bobo enervant le 17.01.2018 12:06 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous repreniez les chiffres de l évolution du nombre de frontaliers vous verriez vite que ce que vous venez d écrire ne tient pas la route

    • Django le 17.01.2018 12:16 Report dénoncer ce commentaire

      Vincent a une drôle de réflexion. Frontières = pas d'emploi, pas d'entrée de personnes...Boff, j'arrête la discussion ici. Ca ne sert à rien. mdr

    • Vincent le 17.01.2018 12:39 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis ravi que soyez d'accord avec votre propre équation. Je n'ai pour ma part rien écrit de tel. Ou alors vous confondez. Je pense que frontière = barrière. Dans le monde actuel, ce genre de barrières, que l'on peut éviter, entraîne des ralentissements qui ne favorisent pas l'économie.