Coronavirus au Luxembourg

20 avril 2020 14:00; Act: 20.04.2020 15:19 Print

L'ULC demande un geste pour les salons de coiffure

LUXEMBOURG - L'Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC) appelle ce lundi le gouvernement à autoriser l'ouverture des «petits salons de coiffure».

storybild

Luc Olinger, président de la fédération des patrons coiffeurs, indique que les salons, «qui sont équipés en gants, en masques et en gel désinfectant», se tiennent prêts à retravailler. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Non, les coiffeurs ne sont pas sur le point d'ouvrir. Mais l'Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC) appelle ce lundi le gouvernement, qui avait indiqué jeudi dernier que les coiffeurs resteraient fermés jusqu'à nouvel ordre, à revoir sa position. En tous cas pour les «petits salons de coiffure». «Le travail y est généralement effectué sur rendez-vous, argumente l'ULC. En outre, ces salons sont plus faciles à gérer que les grandes surfaces de vente, et il est possible d'imposer le port d'un masque de protection».

Luc Olinger, président de la fédération des patrons coiffeurs, note pour sa part que les salons qui accueillent en temps normal sans rendez-vous pourront aussi revoir leur fonctionnement, en ne prenant que sur rendez-vous. «Ils peuvent par exemple ne prendre que quatre clients à la fois et ouvrir une heure de plus, comme en Allemagne, ajoute-t-il. Ils peuvent aussi s'adapter en ne se concentrant que sur les cheveux, et en n'effectuant pas de soins sur le visage, comme tailler la barbe par exemple».

Quoi qu'il en soit, Luc Olinger indique que les salons, «qui sont équipés en gants, en masques et en gel désinfectant», se tiennent prêts à retravailler. Le dirigeant espère à ce titre qu'ils pourront rouvrir au mois de mai. «Si les salariés sont en chômage partiel, les loyers et frais généraux sont toujours là, souligne-t-il. Pour un coiffeur qui travaille à Luxembourg, l'aide financière de 5 000 euros pour les indépendants accordée par le gouvernement part vite dans le loyer, qui se chiffre environ à 4 000 euros environ».

Pour rappel, voici les conseils de notre spécialiste pour se couper les cheveux pendant le confinement:

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • the Finn le 20.04.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les cheveux poussent d'environ 1cm par mois, les plus chevelus ont, disons donc pris entre 1 et 2cm et demi depuis le début du confinement, pas de quoi se couper les cheveux en quatre. ;) Pour les indépendants et employés de salons, je trouve ça mesquin du gouvernement d'avoir alloué une prime unique au lieu de les mettre au chômage économique. Quand les banques ont dû être sauvé à coups de millions, là, on ne chipotait pas pour le budget à dégager.

  • Une p'tite coupe le 20.04.2020 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le tout est une question de priorité : quelle valeur accordons nous à notre vie, mais aussi à celle des autres? Une fois que l'on a la réponse les choix sont simples. Faut pas se voiler la face, oui l'économie va prendre un coup, oui la pandémie est mondiale, oui il y a beaucoup de morts et de séquelles, oui cela restreint nos libertés et notre quotidien, ... Maintenant nos vies valent-elles un hamburger, un jogging, ou une coupe de cheveux? Chacun répondra comme la réponse en dira long. C'est dans la difficulté que l'on voit la réalité des personnes.

  • Phil. le 20.04.2020 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’ouverture des coiffeurs, quelle rigolade. Bien sûr, une activité vraiment indispensable.

Les derniers commentaires

  • Marc le 22.04.2020 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    Oui il faut ouvrir les coiffeurs sont tous tres hygienic.

  • Anghjiolu le 21.04.2020 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis coiffeur et ne suis pas vraiment sûr du bien fondé de cette reprise accélérée, à cette heure on ne connaît pas encore le virus , chaque pays a pris des mesures (bonnes ou mauvaises) et quoiqu’ils en soit pour s’occuper d’un client(e) il faut être très proche et passer pas mal de temps avec Peut-être que beaucoup seront sur la paille après tout ça , mais honnêtement je préfère rester vivant ...

  • Darkness le 21.04.2020 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @secret, suis d'accord avec vous suis dans la même situation, mon patron me demande déjà quand est ce que je reprend sachant qu'il n'y a pas encore de date de reouverture... hallucinant

  • luxhors de prix le 21.04.2020 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    coupe de cheveux home avec lavage et un peu de cire chez ryanhair plus ou moins 25 euro, chez T-haire 36 euro chez desange kirchberg 60 euro. ils vont vite retomber sur leur pates vu le prix.

  • tif et tondu le 21.04.2020 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Le cycle de la vie : Travaille , produits pour la croissance , meurs .