Volonté au Luxembourg

02 janvier 2019 08:00; Act: 02.01.2019 13:05 Print

«Créer un réseau de colocation pour étudiants»

LUXEMBOURG - Gros dossiers en vue, tels que les stages et le logement, pour l'Union nationale des étudiant.e.s du Luxembourg (UNEL).

storybild

Sophie Née (secrétaire UNEL), Vicky Reichling (porte-parole) et Estelle Née (trésorière) (de g. à d).

Sur ce sujet
Une faute?

Pour aborder 2019, l'Union nationale des étudiant.e.s du Luxembourg (UNEL), qui représente environ 35 000 élèves, a mis sur pied un nouveau groupe de coordination. Il est composé cette année de Vicky Reichling (porte-parole), Sophie Née (secrétaire) et Estelle Née (trésorière).

Si l’an dernier a été marqué par les débats politiques sur les stages et les emplois étudiants le dossier n’est pas clos. «Nous demandons des stages rémunérés car la bourse ne suffit pas. Nous souhaitons que la période durant laquelle un jeune se retrouve en stage, à l’essai puis en CDD soit réduite. Car durant cette période, il est précaire, il lui est difficile par exemple de contracter un emprunt», détaille Estelle Née.

Autre objet d’inquiétude, les logements. «Nous voyons de plus en plus d’étudiants de l’Université du Luxembourg qui s’installent de l’autre côté de la frontière, car ils ne trouvent pas à se loger à un prix abordable au Luxembourg. Il faudrait une offre plus importante de logements étudiants. Et explorer des pistes telles que la mise en place d’un réseau de colocation», insiste Estelle Née. Enfin, l’UNEL a créé un groupe pour travailler sur le cours Vie et Société dont elle estime la définition encore trop vague.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Schlapp le 02.01.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui oui Oggy a raison mais je dirais même plus logements sociaux à 600 euros pour 100m2 car 700 euros c'est trop cher.

  • zzz le 02.01.2019 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait des logements à 250€ 175m2. La c bien .

  • gege57 le 02.01.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop cher il faudrait logements sociaux à 500 euros pour 100m2 sinon c'est déjà trop.

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 02.01.2019 23:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le coût du logement au GDL est un problème pour tous les pauvres travailleurs, les pauvres retraités et les étudiants pauvres... Par contre, je ne comprends pas que s’installer de l'autre côté de la frontière soit un problème lorsque l'on étudie ou travaille à Belval! Il est quand même préférable d'habiter à Villerupt plutôt qu'à Wiltz, lorsque l'on étudie ou travaille à Belval (ou en Ville ) et en prime les logements sont moins chers de l'autre côté.

  • Lori le 02.01.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faudrait encourager les personnes âgées seules à prendre des étudiants chez eux pour un prix raisonable max 500euros et les jeunes aident à faire les courses et le ménage.

  • zzz le 02.01.2019 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait des logements à 250€ 175m2. La c bien .

  • gege57 le 02.01.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop cher il faudrait logements sociaux à 500 euros pour 100m2 sinon c'est déjà trop.

  • Schlapp le 02.01.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui oui Oggy a raison mais je dirais même plus logements sociaux à 600 euros pour 100m2 car 700 euros c'est trop cher.