Au Luxembourg

24 juillet 2019 08:00; Act: 25.07.2019 10:47 Print

L'Uni gère un parc de 1 070 logements étudiants

LUXEMBOURG - Le nombre de logements étudiants de l'Université a légèrement baissé en un an. Dès l'automne, il doit à nouveau augmenter.

storybild

L'Uni dispose de 35 résidences, comme la maison Peysen, à Esch. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

La période d'attribution et de confirmation des logements étudiants a démarré à l'Université du Luxembourg. Actuellement, l'Uni gère un parc de 1 070 logements répartis dans 35 résidences à Luxembourg, Esch-sur-Alzette, Mondercange, Noertzange, Dudelange, Belvaux, Oberkorn et Niederkorn.

C'est un peu moins qu'il y a un an. À l'époque, le parc comprenait 1 122 logements dans 37 résidences. L'Uni fait construire des résidences mais en loue également. «Deux contrats avec des propriétaires privés ont été arrêtés», explique-t-on à l'Uni. «Mais, à l'automne, trois nouvelles résidences étudiants, d'un total de 47 logements, doivent ouvrir. De sorte que nous reviendrons quasiment au nombre de logements précédents».

L'Uni garde un œil sur les besoins pour voir si son offre correspond. Même si elle compte plus de 6 400 étudiants, certains logent chez leurs parents ou chez des privés en coloc… Dès le mois d'octobre, la majeure partie des logements de l'Uni sera occupée, mais le nombre varie légèrement durant l'année, au gré des départs et arrivées des élèves en mobilité. Si besoin, un élève peut être mis sur liste d'attente le temps qu'une chambre se libère. Le loyer mensuel Uni démarre à un peu moins de 300 euros pour une chambre simple avec sanitaires communs.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • A méditer. le 24.07.2019 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ces logements, des étudiants souvent peu respectueux de leur voisinage, ni de l'environnement. Erasmus c'est bien, mais une charte de comportement et respect devrait être imposée aux ayant droit. De plus, je ne serais pas étonné d'apprendre que certains pratiquent la sous-location.

  • Nomi le 24.07.2019 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    ""C'est un peu moins qu'il y a un an."" Comment peut-il y en avoir moins ? Ils sont partis en congé, or ont été rattachés à une autre université ?

Les derniers commentaires

  • Nomi le 24.07.2019 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    ""C'est un peu moins qu'il y a un an."" Comment peut-il y en avoir moins ? Ils sont partis en congé, or ont été rattachés à une autre université ?

  • A méditer. le 24.07.2019 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ces logements, des étudiants souvent peu respectueux de leur voisinage, ni de l'environnement. Erasmus c'est bien, mais une charte de comportement et respect devrait être imposée aux ayant droit. De plus, je ne serais pas étonné d'apprendre que certains pratiquent la sous-location.