Enseignement au Luxembourg

15 février 2019 16:32; Act: 15.02.2019 17:20 Print

L'Uni lance un master axé sur l'espace

LUXEMBOURG - L'Université de Luxembourg annonce le lancement d'un programme d'études en deux ans, pour se former aux métiers gravitant autour de l'espace.

storybild

Étienne Schneider, ministre de l'Économie, est persuadé que le Luxembourg a un grand avenir dans le domaine des activités spatiales. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Dès cet automne, il sera possible de se former au Luxembourg aux métiers liés aux activités spatiales. L'Université de Luxembourg (Uni) a annoncé ce vendredi le lancement d'un programme de master interdisciplinaire dans le domaine de l'espace, sur une durée de deux ans. Cette formation a été élaborée en collaboration avec l'agence spatiale luxembourgeoise (Luxembourg Space Agency - LSA). Elle a pour ambition de fournir aux étudiants les compétences nécessaires en ingénierie, entrepreneuriat et gestion de projets pour travailler dans ce nouveau secteur en plein essor.

«Avec ce nouveau programme d’études, l’Université de Luxembourg répond au besoin croissant de diplômés possédant des qualifications uniques pour contribuer à un secteur dynamique», a déclaré Stéphane Pallage, recteur de l’Uni. Ce master sur deux années inclura un stage en entreprise au dernier semestre, avec un travail sur thèse sur un sujet important de l'entreprise. Une vingtaine d'étudiants sont attendus pour la première rentrée.

«Ce master interdisciplinaire renforce le dynamisme impulsé par l'initiative SpaceRessources.lu et répond au potentiel croissant des activités liées à l'espace au Luxembourg», a de son côté commenté Étienne Schneider, vice-Premier ministre et ministre de l'Économie (LSAP). Pour rappel, le Luxembourg a créé en septembre dernier son agence spatiale, afin d'aider les entreprises du pays à développer des activités dans le domaine de l'espace.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • avis le 16.02.2019 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauvons d’abord notre terre avant de penser plus loin...

  • vimilu le 15.02.2019 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que le gouvernement s’occupe plutôt d’aider les jeunes dans les lycées Une réforme s’impose car ils partent tous sur la Belgique ou la France et ils ne font rien pour les aider à continuer leurs études dans ce beau pays

  • Léon le 17.02.2019 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de pollution pour faire décoller une fusée et comme par hasard là les verts ne proteste pas.

Les derniers commentaires

  • ups le 18.02.2019 08:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si un génie comme Elon Musk s intéresse à l espace c est qu il y a des ressources . C est évident . Former notre jeunesse dans les finances dans l it dans le développement durable etc etc (svp mrs les ministres . Les jeunes du Luxembourg sont intelligents et méritent mieux pas seulement être aides soignants et des aides éducateurs asf

  • passibêtistan le 17.02.2019 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureux constat: nous devons aller chercher dans l'espace des ressources alternatives pour tenter de sauver la planète. y arriverons nous ? il est des sources d'énergies qui sont inépuisables mais il semble qu'elles ne soient pas sur notre planète. le fait o

  • Léon le 17.02.2019 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de pollution pour faire décoller une fusée et comme par hasard là les verts ne proteste pas.

  • saru le 16.02.2019 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Justement le paradoxe est là car avec les technologies développés et découvertes faites dans le secteur cela amène à l’amélioration pour nous indirectement nous dépendons du secteur spatial pour avancer

  • bonus le 16.02.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il manque énormément de formations dans tous les secteurs pour les jeunes de plus de 16 ans jusqu’à 25 et pour les chômeurs . Pas assez de formations et pourtant on va chercher les diplômés ailleurs à l étranger