À Differdange

08 octobre 2015 07:30; Act: 08.10.2015 10:04 Print

L'université de sport ouvrira ses portes en avril

DIFFERDANGE – L’établissement privé qui s’installera à Differdange sera nouveau au Luxembourg. Avec de nombreux domaines d’études et un diplôme reconnu.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les Luxembourgeois qui veulent faire des études de sport sont aujourd’hui obligés de passer les frontières. Si les infrastructures sportives sont de bonne qualité, aucune formation n’est proposée. La donne changera en avril 2016, avec l’ouverture à Differdange de la University of Health, Exercice and Sports (Lunex). «Ce sera la première formation de ce type au Luxembourg», explique son futur directeur Christian Alt. L’établissement privé, qui prendra ses quartiers à Oberkorn, pourra utiliser les installations sportives existantes. «C’est la raison pour laquelle nous avons choisi cet endroit».

À côté des cours de physiothérapie, qui iront jusqu’au Master, l’université proposera des licences en management du sport ou en sciences du sport. Le prix pourrait en revanche être un frein pour certains, avec 600 euros par mois pour la licence, 750 pour le master. Les cursus devront s’adapter aux standards luxembourgeois. «Nous avons eu des discussions avec les ministères de la Santé et des Infrastructures, reprend Christian Alt. Les diplômes délivrés à Differdange seront bien reconnus au Grand-Duché». Cependant, en France et en Allemagne, un master est souvent exigé, que l’établissement ne proposera pas dans toutes les filières.

Des promotions de 35 à 45 étudiants

La Lunex de Differdange sera assez semblable aux établissements publics orientés vers le sport en Allemagne. La plus grande différence sera l’accent mis sur le profil professionnalisant. «L’offre sera spécifique, avec plus de pratique», explique Christian Alt.

Differdange ne doit pas s’attendre à accueillir des vagues d’étudiants chaque année. Selon la demande, les promotions seront composées de 35 à 45 personnes. L’établissement sera ouvert à tous les titulaires du bac. Le personnel enseignant devrait être international, mais avec aussi des enseignants luxembourgeois.

(Jan Morawski/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MoiJe le 08.10.2015 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pour apprendre à jouer au ping pong il faut une université?

  • Nomi le 09.10.2015 00:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je connais des diplômés en sport qui ne trouvent pas d'emploi !!

  • Darius le 08.10.2015 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    N'oublions pas que Differdange est le fief des Meisch (au pluriel). Après les prochaines élections le ministre de l'éducation, riche en expérience en la matière, en deviendra le recteur. Il faut quand même penser à l'avenir!

Les derniers commentaires

  • Nomi le 09.10.2015 00:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je connais des diplômés en sport qui ne trouvent pas d'emploi !!

  • oeildelynx le 08.10.2015 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    A ce prix là les diplômes pourraient être reconnu internationalement non? Encore une sélection élitiste mais à quoi s'attendre d'autre!

  • MoiJe le 08.10.2015 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pour apprendre à jouer au ping pong il faut une université?

    • Hein? le 08.10.2015 16:07 Report dénoncer ce commentaire

      Ping Pong? Mais c'est le ministre des Sports chinois! Que vient il faire la dedans?

  • Darius le 08.10.2015 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    N'oublions pas que Differdange est le fief des Meisch (au pluriel). Après les prochaines élections le ministre de l'éducation, riche en expérience en la matière, en deviendra le recteur. Il faut quand même penser à l'avenir!

  • Sorbon le 08.10.2015 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    "l’université proposera des licences en management du sport ou en sciences du sport." Mais où donc s'arrêtera la connerie! Il y a peu cela s'appelait entraîneur ou bien alors on fait un master en éducation physique dans une vraie université ... mais vu l'écrémage en sciences en 1ère année, peu réussisse au total! A quand une université du Hod Dog ? Université !!!! mdr!