Masques du luxembourg

25 février 2021 13:00; Act: 25.02.2021 19:41 Print

La Belgique retire les masques Avrox du marché

LUXEMBOURG/BRUXELLES - Les citoyens sont appelés à ne plus utiliser les masques en provenance du Luxembourg. Le producteur Avrox réagit.

storybild

Frank Vandenbroucke, le ministre belge de la Santé.

Sur ce sujet
Une faute?

La Belgique appelle ses citoyens à cesser de porter les masques de protection fabriqués par la société luxembourgeoise Avrox, rapportent plusieurs médias belges. Le Conseil supérieur de la santé avait recommandé que ces masques soient retirés du marché «en raison de la suspicion de toxicité des nanoparticules en argent et en dioxyde de titane». Le ministre belge de la Santé Frank Vandenbroucke a suivi le conseil: les masques avrox ne doivent plus être utilisés, ni distribués par les pharmacies.

En juin 2020, l'État belge avait acheté un total de 15 millions de masques au fabricants installé à Luxembourg-Ville, pour un coût d'environ 32 millions d'euros. Après une livraison en retard, les autorités avaient constaté que la marchandise en provenance du Grand-Duché ne répondait pas aux normes internationales en matière d'hygiène.

«Aucune preuve»

L'Institut belge de santé publique a publié un rapport montrant que les masques peuvent être nocifs pour la santé de ceux qui les portent. Les nanoparticules peuvent être inhalés et entraîner une pneumonie sévère. La Belgique se retrouve avec sur les bras un stock de 3 millions de masques restant.

Longtemps très discret sur cette affaire, Avrox a fini par se fendre d'un communiqué ce jeudi à la mi-journée. Si l'entreprise «prend acte» de la décision du gouvernement belge, elle «attend avec impatience les études supplémentaires» demandées aux organismes de santé publique. «Avrox souhaite réaffirmer avec force que les masques livrés respectent scrupuleusement toutes les réglementations et que les autorités avaient d'ailleurs donné leur aval pour la distribution en juin».

Avrox souligne aussi que les autorités «parlent au conditionnel» et qu'il n'y a aucune preuve publique de la présence des nanoparticules incriminées, les études préliminaires étant à prendre avec précaution. Et de se demander pourquoi ses masques sont «les seuls concernés par cette étude» parmi tous ceux qui sont sur le marché aujourd'hui.

(sw/jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Honteux le 26.02.2021 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    AVROX société domiciliée auprès d’un expert comptable, pas de bureau, un capital social de 31.000€ et un actionnaire à 90% de 35 ans jordanien qui réside fiscalement à Malte. Toutes ces informations sont disponibles gratuitement sur le site du RCS. Et malgré cela on signe pour X Mio de commande ... c’est pathétique ! Même quand je commande un article à qqls dizaine d’€ sur un site peu connu je suis plus méfiant que le gouvernement Belge ne l’a été ici ...

  • de ouf le 26.02.2021 00:39 Report dénoncer ce commentaire

    Parce que c'était pas déjà fait????

  • Warloff le 25.02.2021 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Retour à l'envoyeur.

Les derniers commentaires

  • Odin le 26.02.2021 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La belle arnaque. A quand une réponse judiciaire digne de ce nom

  • MacTv le 26.02.2021 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg complice de cette crapule? Le Luxembourg accusé de negligence ayant entraînée la mort ? Il y a beaucoup à gagner pour certains avocats belges véreux ! Et le Pays en compte un paquet !

  • Guillaume le 26.02.2021 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà, pourquoi acheter 15M de masques pour 11.5M de Belges ? (On avait droit à 1 par personne) De plus, ils n'étaient pas distribués pour les moins de 12 ans... Ensuite, à plus de 2€ le masque, on sent bien l'arnaque ! Et pour terminer, seulement 5M ont été distribués. Comment jeter l'argent par les fenêtres?

  • Honteux le 26.02.2021 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    AVROX société domiciliée auprès d’un expert comptable, pas de bureau, un capital social de 31.000€ et un actionnaire à 90% de 35 ans jordanien qui réside fiscalement à Malte. Toutes ces informations sont disponibles gratuitement sur le site du RCS. Et malgré cela on signe pour X Mio de commande ... c’est pathétique ! Même quand je commande un article à qqls dizaine d’€ sur un site peu connu je suis plus méfiant que le gouvernement Belge ne l’a été ici ...

  • Palamunitan le 26.02.2021 04:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arretez de parler de « masques ». Ca s’appelle des « MUSELIERES ».