À Luxembourg-Ville

10 juin 2020 07:59; Act: 10.06.2020 11:19 Print

La Braderie aura bien lieu, mais de manière différente

LUXEMBOURG - La grande braderie de la rentrée sera organisée les 29, 30 et 31 août, mais elle ne ressemblera pas à celle des années précédentes. Qu'importe, les commerces en ont besoin.

storybild

La Braderie sera organisée sans les stands extérieurs, à la fin du mois d'août. (photo: Editpress/Jgarroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Fête nationale, Schueberfouer, la crise du coronavirus a eu raison de nombreux grands événements populaires au Luxembourg. La grande braderie de la rentrée dans la capitale ne sera vraisemblablement pas la nouvelle victime de l'épidémie. «Elle aura lieu, mais pas sous la forme que l'on connaît», confirme à L'essentiel Mireille Rahme, vice-présidente de l'UCVL (Union commerciale de la ville de Luxembourg).

Les commerçant ont reçu des garanties de la capitale et sauf rebond de la pandémie, ils seront en mesure de mettre en place le traditionnel déstockage aux dates prévues: les 29, 30 et 31 août. Il s'agira en fait «d'un week-end de braderie», explique Mireille Rahme, avec possibilité pour les commerçants d'installer des rayons avec des promotions à l'intérieur, voire des portants en extérieur.

«Mais il n'y aura logiquement pas de stands en extérieur, et les itinérants ne pourront pas y participer en théorie», avertit Mireille Rahme, reconnaissant au passage «qu'il n'y aura pas la même ambiance que les autres années». Son maintien est pourtant jugé «extrêmement important», compte tenu de l'impact de la crise sur les commerces.

«Le télétravail nous fait beaucoup de mal»

«La saison est fichue, nous devons désormais tout faire pour sauver les meubles». Bonne nouvelle dans ce marasme de crise sanitaire, les clients habitués ont été au rendez-vous dans les magasins, bars et restaurants au moment du déconfinement.

«Et les mesures de sécurité ne sont pas un frein. En plus de tout mettre en place pour recevoir la clientèle à la réouverture, les commerçants ont été inventifs durant la crise. Certains ont fait des travaux, d'autres de la vente à emporter», explique la vice-présidente de l'UCVL.

La principale contrainte vient d'une reprise assez lente dans le secteur des services concernant le retour du personnel. «Le télétravail nous fait beaucoup de mal. Les salariés des grandes sociétés ne sont pas revenus en masse, et le manque à gagner est important». Dans ce contexte particulier, de nombreux commerces ont décidé de ne pas rouvrir. «J'imagine que cela va s'améliorer», conclut-elle.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • didi le 10.06.2020 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours insiter les gens à dépenser leurs argents.

  • sgc le 10.06.2020 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais pourquoi râler tout le temps? On est pas obligés d’y aller.

  • christ le 10.06.2020 09:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je comprends plus rien on nous dit le virus est dangereux a l intérieur mais beaucoup beaucoup moins a l extérieur et la on refuse les commerçants a l extérieur pour se concentrer pour l intérieur bonjour le nid d infection. les commerçants ambulants luxembourgeois et les forains ont fait quoi pour eux on vie à l extérieur nous la ou c est le moins dangereux mais on nous supprime tout. a réfléchir la logique ???

Les derniers commentaires

  • eht le 10.06.2020 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour Ghetto tester d’au nous forains et vendeur à la sauvette comme vous dit on viens critiquer votre métier ce sont des métiers les plus vieux du monde mais pour vous nous sommes que des petits car vous devait être une personne qui s occupé que de vous même mais voyez pas plus loin que le bout de votre nez qui et trop haute il y a des gens qui nous apprécient et qui vient chez nous pour ce détendre et rencontré des personnes humaines simple

  • bonsens le 10.06.2020 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais cette année tout est invendu pas invendable!

  • Palamunitan le 10.06.2020 17:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a mieux à faire...

  • VinceThePrince le 10.06.2020 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance :-)

  • Ali baba le 10.06.2020 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    De manière différente...? Oui cette année on ajoute les % .. ahha