Au Luxembourg

29 juin 2019 10:07; Act: 29.06.2019 10:15 Print

La canicule complique le travail des maraîchers

LUXEMBOURG - La canicule, qui a débuté cette semaine, impacte tant le travail des maraîchers que la production de fruits et légumes.

storybild

La canicule complique la production des légumes. (photo: Editpress/Sdidier)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est plus compliqué pour nous, on a dû retarder ce qui devait être planté maintenant, entre autres des salades, des carottes et des betteraves», déplore Sandrine Pingeon, des «Paniers de Sandrine». La maraichère explique faire de la survie avec «ce qu'il y a de planté, la canicule nous pénalise».

Qui dit chaleur, dit plus d’eau. La quantité utilisée est en hausse en ces temps chauds. Certains légumes comme le navet ou encore le radis ont besoin d'être plus arrosés. Le producteurs utilisent entre «6-9 litres au m² par jour quand pour une journée comme les autres, c'est environ 2-3 litres par jour. Si la canicule perdure, la facture risque d'être salée», justifie François Kraus, du service de l'horticulture du ministère de l'Agriculture.

Horaires adaptés

Mais Sandrine Pingeon se rassure. «Pour le moment on ne va pas se plaindre, la chaleur n’est là que depuis quelques jours mais si ça dure, ce sera autre chose. J'espère qu'il va pleuvoir la semaine prochaine», plaisante-t-elle.

Il n’y a pas que pour la production que la température a un impact mais aussi pour les horaires de travail, qui doivent être adaptés pour les producteurs. «On a réduit les horaires, on ne travaille plus que de 6h à 12h et une équipe se charge d'arroser pendant la nuit», raconte Sandrine Pingeon. Les producteurs du pays profitent du peu de temps frais de la journée pour planter et récolter les fruits et légumes. Il ne s'agit pas d'une «bonne période en termes de qualité de vie pour les producteurs», confirme François Kraus.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • citoyens le 30.06.2019 06:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors, adaptez vous, acceptez l'augmentation des prix et soutenez les producteurs, ainsi ne lavez moins vos objets de prestige...vos Bagnols tant aimées, ne gaspillez pas l'eau à la légère......merci d'y penser d'avance...

  • Lux le 30.06.2019 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Adaptez votre luxe à vos besoins !

  • POLICE INCOMPETENTE le 29.06.2019 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme s’il ny avait que des navets et des carottes a planter...; celui qui s’adapte vite survie mieux....

Les derniers commentaires

  • Lux le 30.06.2019 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Adaptez votre luxe à vos besoins !

  • citoyens le 30.06.2019 06:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors, adaptez vous, acceptez l'augmentation des prix et soutenez les producteurs, ainsi ne lavez moins vos objets de prestige...vos Bagnols tant aimées, ne gaspillez pas l'eau à la légère......merci d'y penser d'avance...

  • POLICE INCOMPETENTE le 29.06.2019 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme s’il ny avait que des navets et des carottes a planter...; celui qui s’adapte vite survie mieux....

  • Schlapp le 29.06.2019 11:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les fruits et légumes vont augmenter, ça c'est déjà certain !

    • Bobo le 29.06.2019 17:35 Report dénoncer ce commentaire

      C’est normal