Au Luxembourg

11 mai 2021 08:00; Act: 11.05.2021 08:31 Print

La Chambre des députés va plus se féminiser

LUXEMBOURG - Le parlement luxembourgeois est plus féminin qu'il ne l'a jamais été. À compter du 19 mai, il le sera encore plus.

storybild

Si les hommes restent majoritaires, la Chambre se féminise. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux femmes en plus à la Chambre des députés. Ce mois de mai marque la mi-mandat et, comme toujours à cette échéance, les députés déi Lénk démissionnent et sont remplacés par les colistiers les mieux classés derrière eux aux dernières élections législatives. Et cette fois, deux femmes remplacent deux hommes, David Wagner et Marc Baum cédant leurs sièges à Nathalie Oberweis et Myriam Cecchetti. Elles sont d'ailleurs les deux premières députées de l'histoire de leur parti.

Avec ce mouvement, le nombre de femmes siégeant à la Chambre des députés passera de 19 actuellement à 21, soit un peu plus d'un tiers des 60 représentants élus. «La Chambre n'a jamais été aussi féminine», confirme une porte-parole du parlement. Une féminisation qui diffère toutefois d'un parti à l'autre, déi Lénk s’apprêtant à devenir la seule sensibilité politique 100% féminine.

50% de femmes au LSAP, 28,6% au CSV

Ainsi, deux des quatre fractions parlementaires sont présidées par des femmes: Déi Gréng par Josée Lorsché et le CSV, plus important contingent de députés, par Martine Hansen, qui partage désormais sa responsabilité avec Gilles Roth. Mais deux sensibilités politiques vont rester des clubs pour hommes: les électeurs ont envoyé à la Chambre des représentants exclusivement masculins des Pirates (deux élus) et de l'ADR (4 députés). On notera d'ailleurs que l'ADR, présente à la Chambre depuis 1989, a occupé au fil des législatures 32 mandats avec 12 députés différents, tous des hommes.

Les quatre gros partis (DP, LSAP, Déi Gréng et CSV) se partagent 52 sièges, dont 19 sont occupés par des femmes (36,5%). Déi Gréng disposent de la fraction parlementaire la plus féminisée, avec cinq femmes et quatre hommes. Le LSAP suit avec une parité parfaite, cinq hommes et cinq femmes sur dix députés. Les socialistes reviennent de loin, puisqu'au soir des élections, aucune femme n'avait été élue. Les départs vers le gouvernement avaient permis de faire monter des femmes à la Chambre.

Quant au CSV, il compte 6 députées parmi ses 21 élus (28,6%). Enfin, un élu DP sur quatre est une femme, avec 3 députées sur 12. Et pour mémoire, la socialiste Marguerite Thomas-Clement a été la première femme élue à la Chambre des députés, en 1919. L'année où les femmes ont obtenu le droit de vote et le droit d'être élues, en même temps que l'instauration du suffrage universel.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lapallisse le 11.05.2021 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    tant qu'elles sont choisient pour leur compétences et leur capacités à régler les problèmes moi ça me va. Les quota sont inutiles, à quoi ça servirait de mettre quelqu'un en poste juste pcq c'est une femme ou un homme, on prend le meilleur pour le travail et c'est tout.

  • Remilo le 11.05.2021 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu'il sera plus compétent ? La dictature de l'égalité des sexes ne doit pas se faire au détriment de la compétence des élus. La chambre pourrait même être composée de 100% de femmes, ce qui m'importe ce sont leurs compétences.

  • Feministe le 11.05.2021 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    Le son de cette news est triste. Si elles sont competantes c'est leurs place. Et je suis content de les voirs travaillers pour nous... Mais faites attention si elles ne sont pas competantes cella vas se retourner contres les femmes,... parce que les gens diront: "Tu te souviens quand ils ont essaye d'ajouter plus de femme la catastrophe que cetait!" La meilleur evolution est celle qui ce passe sans devoir la pointer du doight pour quelle soit reconnu... Bravo au 2 nouveaux membres...

Les derniers commentaires

  • Le franc revient le 11.05.2021 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @luxo moi je pense que la nationalité du pays est importante dans le pays et sa propre langue aussi . par contre, si on s'en tient aux recherches d'étude de Natixis banque , 750 millions de personnes parleraient français en 2050 contre 220 à ce jour . Dans quelques décennies, le français plus parlé que l'anglais .En info à traductec belgium également . Vaut mieux que le Luxembourg garde le français avec .

  • Soyez contre la propagande féministe ! le 11.05.2021 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'humanité va droit dans le mur

  • décadence démocratique le 11.05.2021 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi une vraie démocratie n'a plus le droit que les électeurs et les électrices puissent voter lea candidate qui sont les plus capables sur ces postes? Pourra-on encore parler d'une démocratie si le sexe donne un avantage à celles qui ne seront pas en tête de liste mais qui y seront placées suite aux quotas?

  • dark angel le 11.05.2021 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    je ne suis pas contre des femmes qui s'engagent politiquement voir publiquement mais je suis contre des quotas et de forcer des femmes dans une positions qu'elles ne veulent pas juste pour remplir des quotas.

  • @monavis le 11.05.2021 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait et est-ce que les résidents autres que les Luxembourgeois pourraient avoir la chance d'être au Gouvernement, vu qu'il y a 50% de non-Luxembourgeois, l'équité ne commencerait pas par la déjà ?