Projet au Luxembourg

21 septembre 2017 07:00; Act: 29.05.2018 12:53 Print

La CNS aura déménagé près de la gare d'ici 2020

LUXEMBOURG - La cité de la Sécurité sociale devrait ouvrir ses portes en 2020, dans le quartier de la Gare de Luxembourg, en haut de la rue de Hollerich.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La Caisse nationale de santé (CNS), le Centre commun de sécurité sociale (CCSS), la Caisse nationale d’assurance pension (CNAP), la Caisse nationale des prestations familiales (CNPF)… seront bien regroupés dans le quartier de la Gare de Luxembourg. Le projet de «cité de la Sécurité sociale», qui figure au programme du gouvernement actuel, continue son chemin. La première phase du chantier devrait commencer dans les prochains mois, pour une mise en service «en principe en 2020, selon l’avancement des travaux», indique Abílio Fernandes, porte-parole du ministère de la Sécurité sociale. Le projet initial, qui date de 2014, tablait sur 2018.

Cette cité de la sécurité sociale sera construite sur un site entre les rues de Hollerich, Mercier et du Fort Wedell, qui est actuellement occupé par un parking. Le Fonds de compensation, qui gère le système des pensions au Luxembourg et mène et finance le projet, est propriétaire de l’ensemble du site de 2 hectares. L’État lui a cédé, en décembre 2015, les 76,78 ares qui manquaient. Reste à adopter un Plan d’aménagement particulier pour pouvoir construire. La ville de Luxembourg indique que «le PAP de la cité de la Sécurité sociale figurera prochainement à l’ordre du jour du conseil communal».

La CNS quittera la route d'Esch

Les travaux se feront ensuite en plusieurs phases, échelonnées sur «une quinzaine d’années», indique le Fonds de compensation. Le premier lot prévoit la construction d’un immeuble pour les bureaux, notamment, de la CNS. C’en sera donc terminé des certificats médicaux à emmener aux Assurances sociales sur la route d’Esch. «Le nouveau bâtiment sera mieux relié aux transports en commun, train, tram, bus...» souligne Abílio Fernandes. Le concept architectural des lieux a déjà été choisi, au terme d’un concours de projets remporté par une équipe de cabinets d’architecte comprenant les Luxembourgeois de Architectures et Environnement et trois cabinets allemands.

Dans la foulée du premier immeuble de 33 800 m² pour un millier de postes de travail, seront construits, à partir de 2020, les nouveaux locaux pour la CNAP, le Fonds de compensation et la Caisse nationale des prestations familiales. À plus long terme, l’État prévoit de réaliser un complexe d’immeubles administratifs, commerciaux et d’habitations à la place de son actuel Centre de technologies et d’information, qui sera démoli.

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.