Au Luxembourg

17 avril 2015 07:28; Act: 17.04.2015 14:44 Print

La colocation, mode de vie en pleine expansion

LUXEMBOURG - La colocation rentre dans les mœurs des jeunes travailleurs.

storybild

L’appartement partagé n’est plus l’apanage des seuls étudiants (photo: L'essentiel)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Face à la hausse importante du prix des locations au Luxembourg, les jeunes travailleurs célibataires ont de plus en plus recours à la colocation. Rien que sur le site de référence en la matière, plus de 200 colocations cherchent un nouveau colocataire en permanence. Les étudiants ne sont plus les seuls à avoir recours à ce mode d’habitation. Il devient courant chez les jeunes résidents qui n’ont pas encore fondé une famille. Mais ceux qui font exploser la demande, «ce sont les stagiaires», note Carole Caspari, vice-présidente de la Chambre de l’immobilier, spécialisée sur le créneau.

«Les grandes entreprises, comme les cabinets d’audit, demandent à rencontrer les stagiaires sur place, et ne se contentent plus d’embaucher sur base de candidatures en ligne», explique-t-elle.Cette nouvelle clientèle a besoin d’une location pour quelques mois à un prix raisonnable.

«Il faut qu’ils puissent tout trouver sur place en arrivant: mobilier, linge de lit, connexion wi-fi, etc. Et qu’ils n’aient plus qu’à récupérer la clé». Plus de 1 000 stagiaires, professionnels et expatriés, sont ainsi logés par année via les immobilières. La colocation «à la sauvage», qui se faisait à l’insu des propriétaires, tend donc à disparaître. Même si ces derniers sont encore «circonspects» face à la colocation. «Mais ils y viennent», conclut Carole Caspari.

(Séverine Goffin / L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • donnie brasco le 18.04.2015 23:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @rigoberta:à la place de critiquer, réflechissez comment faire des petits avec l'argent ,c est facile de raler.moi j ai pas de porsche, investissez en pierre pour une meilleur plus values.

  • zorro563 le 17.04.2015 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    la plupart du temps, la colocation n'est pas déclarée au fisc car les locataires rentrent dans leur famille le WE et donc gardent leur adresse à l'étranger. Pas de bail et loyer payé en liquide : une sacrée aubaine pour les propriétaires !

  • #Stagaire# le 13.06.2015 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    La boucle est bouclé, cette dame est fière d'être la business Women de l'année, mais ... En effet, elle gère l'agence Altea qui ce dit être l'agence spécialisé de la colocation à Luxembourg et cette agence multiplie les accroches médiatiques, puisque présent sous d'autres noms sur la toile ... OUI MAIS. Aucune visite ou alors payante et cette agence propose elle-même des colocations sauvages à l'insu des propriétaires. J'en ai fais les frais, merci MADAME ! Pour couronner le tout, elle est présidence de la Chambre immo ! Excellent non !? L'argent ne donne aucun scrupule

Les derniers commentaires

  • Carole le 19.07.2015 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous voulez vous faire une idée de ce que peut être une colocation de charme, qui allie design et chambres spacieuses complètement équipées, loin des studios minuscules à 900 euros... allez faire un tour sur Le magazine Wunnen y a même consacré un dossier de 5 pages dans son édition de juin-juillet 2015.

  • #Stagaire# le 13.06.2015 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    La boucle est bouclé, cette dame est fière d'être la business Women de l'année, mais ... En effet, elle gère l'agence Altea qui ce dit être l'agence spécialisé de la colocation à Luxembourg et cette agence multiplie les accroches médiatiques, puisque présent sous d'autres noms sur la toile ... OUI MAIS. Aucune visite ou alors payante et cette agence propose elle-même des colocations sauvages à l'insu des propriétaires. J'en ai fais les frais, merci MADAME ! Pour couronner le tout, elle est présidence de la Chambre immo ! Excellent non !? L'argent ne donne aucun scrupule

  • donnie brasco le 18.04.2015 23:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @rigoberta:à la place de critiquer, réflechissez comment faire des petits avec l'argent ,c est facile de raler.moi j ai pas de porsche, investissez en pierre pour une meilleur plus values.

    • Geilé to donnie le 20.04.2015 01:18 Report dénoncer ce commentaire

      rigoberta na pas du tout critiqué ce sont des faits réels en faites elle a tout dit.

  • Zekk le 18.04.2015 21:49 Report dénoncer ce commentaire

    Voyons voir comment faire une bonne affaire? Mon logement je le loue à 1.500€, moi même je me mets en colocation à trois, disons 500 € chacun! Ce que j'ignore est combien devrais-je payer au fisc?

  • Geilé le 17.04.2015 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    qu'est ce que vous me faites rire les blubbs mdrrr