Au Luxembourg

01 octobre 2020 17:39; Act: 01.10.2020 17:43 Print

La consommation d'eau vient d'abord des ménages

LUXEMBOURG – Plus de la moitié de la consommation d’eau provient des ménages, loin devant l’industrie et l’agriculture, d’après le ministère de l’Environnement.

storybild

Environ 132 000 m³ d'eau sont prélevés chaque jour au Luxembourg. (photo: Editpress/François Aussems)

Sur ce sujet
Une faute?

La consommation d’eau est avant tout l’affaire des ménages. C’est ce qui ressort de la réponse donnée par Carole Dieschbourg (Déi Gréng), en réponse à une question du député Yves Cruchten (LSAP). Sur les 132 000 mètres cubes prélevés chaque jour dans les réservoirs du pays, 60% proviennent des ménages, 23% de l’industrie et 9% de l’agriculture, a indiqué la ministre.

Des difficultés au niveau de l’approvisionnement sont signalées «surtout pendant les périodes de sécheresse», car la demande à tendance à augmenter, alors que l’offre est plus faible. Pour augmenter la disponibilité, une nouvelle station de traitement du SEBES (Syndicat des eaux du barrage d’Esch-sur-Sûre) sera en fonctionnement fin 2021 et pleinement opérationnelle en 2022. Mais la recherche de nouvelles ressources ne suffit pas, car les possibilités du pays sont limitées, assure Carole Dieschbourg. Elle met aussi en avant la nécessaire protection des ressources afin de limiter les pollutions, ainsi que la limitation de la consommation pour l’ensemble des secteurs. À noter que les fuites représentent 10% de la consommation totale.

Souvent décriée, l’industrie a atteint son pic de consommation d’eau «dans les années 1980 et au début des années 1990», indique la ministre, en se basant sur les chiffres du Syndicat des eaux du sud (SES). Depuis, la consommation se serait stabilisée.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • a suivre le 01.10.2020 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    encore une grande préparation médiatique pour nous taxer l eau encore plus ils ont fait le coup avec la tva A 17% pendant des mois c est toujours la même soupe qu'ils servent ils doivent prendre la population pour des demeurés ,mes excuses pour cette partie des citoyens

  • hissez eau le 01.10.2020 19:39 Report dénoncer ce commentaire

    Quand est-ce que les baignoire et piscines seront-elles enfin interdites à la vente ? L'eau potable est en train de devenir un véritable problème mondial... Il serait temps de réagir. Par exemple en commençant à équiper tous les immeubles et maisons de deux circuits : l'un pour l'eau potable, et l'autre pour la douche, les toilettes, etc.

  • Paul le 01.10.2020 18:10 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on voyais le nombre de pelouse bien verte cet été chez nos amis écolo on comprend bien que les restriction ne sont pas pour tous. Moi j'avais ma pelouse brune jusque fin septembre et maintenant à vraiment un beau vert tendre.

Les derniers commentaires

  • l augmentation le 03.10.2020 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    préparation habituelle a de futures augmentation

  • c est écolo mais cher le 02.10.2020 18:50 Report dénoncer ce commentaire

    d accord pour récupérer l eau de pluie mais hélas pour 5000 litres a 10000litres ça coute un bras alors comment faire

  • luxo le 02.10.2020 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zoro vous oubliez que nous sommes constitués de plus de 90% d’eau et qu une déshydratation d’eau de 2% entraîne une fatigue et une diminution considérable de la performance. La soif tue, pas la fatigue.

  • Autorités incompétentes le 02.10.2020 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une fois, on accuse les particuliers à qui on ne donne pas les moyens de faire autrement. On nous accuse de rouler des voitures polluantes quand il n'y a que ça à acheter. On nous accuse de consommer trop d'électricité mais on nous vend tout pour consommer. Si le gouvernement avait soutenu la mise en place de réseaux séparés (pluvial, potable, non-potable) pour collecter les pluies et renvoyer dans le non-potable tout ce qui n'a pas besoin d'être potable, je pense que tout le monde suivrait. Les ménages ne sont pas mal-intentionnés, ils font avec ce que les mesures leur permettent...

    • Jeje le 02.10.2020 11:22 Report dénoncer ce commentaire

      Est-ce que donner des chiffres objectifs, est une accusation !? Il faut arrêter avec ces sensibilités.

  • Charles le 02.10.2020 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    Encore faudrait-il détailler ce qu'on entend par la consommation des ménages. Savez-vous que les maîtres d'ouvrage ne paient pas l'eau consommée pendant les travaux?