Exposition à Luxembourg

01 décembre 2021 10:00; Act: 01.12.2021 11:29 Print

La crème des clichés d'actualité à Neumünster

LUXEMBOURG - À l’Abbaye, l’expo World Press Photo offre une rétrospective poignante de l’actu 2020.

storybild

150 images sont exposées, explique la curatrice Marika Cukrowski.

Sur ce sujet
Une faute?

Un athlète vétéran courant dans son salon durant le confinement en Irlande, capturé par Stephen McCarthy. Une otarie de Californie nageant vers un masque de protection, photographiée par Ralph Pace. Sans surprise, le Covid s’est invité dans les photos de presse en 2020. «C’est frappant comme le virus a infiltré tous les aspects de nos vies, du sport à l’environnement», constate Marika Cukrowski, curatrice de l’exposition World Press Photo 2021.

L’Abbaye de Neumünster, à Luxembourg, a la chance d’accueillir, dès ce mercredi et jusqu'au 20 décembre, plus de 150 des images primées au plus prestigieux concours de photographies de presse au monde. Le public pourra bien entendu voir la photo de l’année. Signée du Danois Mads Nissen, elle immortalise la première embrassade, reçue en cinq mois de pandémie, par Rosa, résidente d’une maison de soins au Brésil, grâce à un «rideau à calins».

Mais d’autres actualités ont marqué 2020, comme Black Lives Matter, thématisé notamment à travers une photo d’Evelyn Hockstein représentant un homme et une femme en désaccord au sujet du retrait du mémorial de l’Émancipation du parc Lincoln, à Washington DC. «Outre la qualité technique de la photo, il ne fait aucun doute, à l’expression des protagonistes, qui est de quel côté et, au milieu, la statue». 4 315 photographes de 130 pays ont soumis 74 470 clichés au concours. «Afin d’éviter les fake news, on demande leurs rushs aux candidats choisis et un expert scientifique les analysent», dit Marika Cukrowski.

(Séverine Goffin / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Superpapa le 01.12.2021 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    M'sieur, M'sieur...elle a pas son masque sur la photo... vite une amende voire en prison en QHS......

Les derniers commentaires

  • Superpapa le 01.12.2021 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    M'sieur, M'sieur...elle a pas son masque sur la photo... vite une amende voire en prison en QHS......

    • Alloquoi le 01.12.2021 10:20 Report dénoncer ce commentaire

      Les marques sont justement celles du port du masque...

    • Superpapa le 01.12.2021 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Je parlais de la jolie brune à droite....pfffff.....